Bientôt le recyclage à domicile à Pointe-Verte

POINTE-VERTE – Le Village de Pointe-Verte se prépare au programme de recyclage à domicile, à la suite du projet-pilote chez sa voisine Petit-Rocher.

Le programme régional doit être mis en place de manière progressive, une municipalité après l’autre.
Pointe-Verte a accepté de prendre son tour pour établir la collecte des matières recyclées au porte-à-porte et s’est fixé septembre pour commencer le programme.

«Le tout a été mis en marche, mais nous avons quand même des décisions à prendre au conseil par rapport à la manière de financer les poubelles bleues. Nous travaillons en ce moment sur un plan de communication pour informer les gens, pour être prêts à l’automne», a déclaré Daniel Guitard, le maire de Pointe-Verte.

Petit-Rocher a fait l’objet d’un projet-pilote de recyclage durant six mois. De septembre à février, il avait pour but de compiler certains éléments, tels que les quantités recueillies, et de mesurer l’efficacité du projet en vue de l’étendre dans toute la région Chaleur.

Il s’agit d’un programme alterné, c’est-à-dire qu’une semaine c’est le ramassage des ordures ménagères et la semaine suivante c’est la collecte des déchets recyclés déposés dans des bacs bleus.

«Nous commençons en septembre parce que c’est après la saison estivale. Les gens auront un peu plus la tête à y penser et à s’organiser puisque pendant l’été, ils sont en vacances ou en camping. L’autre avantage, c’est que nous verrons les résultats du projet-pilote à Petit-Rocher, concernant la collecte alternée durant l’été. Advenant qu’il y ait des senteurs ou des complications – bien que les experts nous disent non -, nous aurions tout l’automne et le printemps pour trouver une solution», a dit le maire Guitard.

Nigadoo pourrait entamer le recyclage au porte-à-porte en même temps que Pointe-Verte, car il s’agit de municipalités similaires. Le Village a rencontré cette semaine le service de déchets solides de la région Chaleur pour une présentation du programme et doit se prononcer le 20 mai.

«Une décision sera prise à la prochaine réunion du conseil municipal puisque nous devons évaluer certains paramètres, mais c’est certain que nous sommes très intéressés par le projet», a signifié Gilberte Boudreau, la mairesse de Nigadoo.

De plus, la construction du centre de tri à Allardville est en attente de la décision du Restigouche d’être partenaire du programme.