Tabusintac: la vie reprend son cours normal

TABUSINTAC – La vie au quai McEachern’s, à Tabusintac, commence à reprendre son cours normal cinq jours après un incendie qui a complètement détruit cinq bateaux de pêche.

Jeudi matin, toutes les embarcations étaient retirées de l’eau et la totalité des agents de la Garde côtière, du ministère des Pêches et des Océans et du ministère de l’Environnement n’étaient plus sur place. Une seule voiture de la GRC était présente. Un doux parfum marin a également remplacé l’odeur nauséabonde de carburants qui se sont écoulés dans l’eau, et la grue qui servait à retirer les bateaux a disparu. Par contre, une partie du quai reste endommagée et des bouées sont encore en place pour empêcher les carburants de se répandre.

Malgré ces traces de l’incendie qui demeurent, les pêcheurs sont contents de retrouver le calme, dont Adam Robichaud.

«Le monde est heureux de ce retour à la normale. Ça a enfreint le travail, certain, il a fallu mettre les bateaux de l’autre bord, ce n’était pas normal», affirme Adam Robichaud.

Le ministère des Pêches et des Océans confirme que la majorité du nettoyage est complétée, mais n’est pas en mesure de déterminer l’ampleur des dommages au quai. Une inspection visuelle de la structure endommagée a été réalisée au cours des derniers jours.

L’électricité avait aussi été coupée pour faciliter les travaux, mais elle a été rétablie sauf sur la section abimée par les flammes.

L’incendie a pris naissance le 5 mai vers 3 h. La cause demeure toujours inconnue et la GRC mène son enquête.

L’incident a soulevé un mouvement de solidarité. Plusieurs pêcheurs ont prêté des bateaux aux sinistrés pour qu’ils puissent continuer à mener leurs affaires. L’Union des pêcheurs des Maritimes demande aussi à ses membres de verser des dons.

Selon les premières estimations, les dommages s’élèveraient à environ 1 million $.