Gaz de schiste: David Coon porte plainte au Commissariat à l’accès à l’information

FREDERICTON – Le chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, David Coon, affirme que le ministre des Finances, Blaine Higgs, lui a refusé l’accès aux études préparées par le gouvernement sur les redevances sur les gaz de schiste.

Dans un communiqué transmis aux médias, M. Coon indique qu’il a demandé des copies des accords contractuels des consultants embauchés pour évaluer ou proposer des régimes de redevances ou de taxation ainsi que des copies de leurs rapports à l’administration Alward.

M. Coon avance que le gouvernement a même empêché que les copies des contrats signés avec les consultants soient divulguées.

Le chef du Parti vert a donc déposé une plainte au Commissariat à l’accès à l’information et à la commissaire Ann Bertrand.

«Traditionnellement, le Nouveau-Brunswick a retiré très peu de redevances du bois, des minéraux et du gaz naturel», avance M. Coon.

«Des prétentions absurdes ont été faites par tout le monde, du premier ministre et de son ministre de l’Énergie jusqu’au vice-président de la Banque TD à propos des sommes d’argent qui feraient déborder les coffres du gouvernement après avoir éventré nos campagnes avec la fracturation pour les gaz de schiste», ajoute le chef des verts.

«Je pense qu’il est raisonnable que l’administration Alward appuie ses prétentions en publiant les études qu’elle a commandées.»