Sept colloques principaux se dérouleront pendant le CMA 2014

EDMUNDSTON – Sept colloques sur diverses thématiques marqueront la réflexion sur l’Acadie moderne qui sera faite lors du Congrès mondial acadien 2014.

La programmation du volet Colloques et conférences a été rendue publique lundi par le Comité organisateur du CMA 2014, qui se déroulera du 8 au 24 août dans l’Acadie des terres et forêts.

Selon le président du comité organisateur, Émilien Nadeau, le volet Colloques et conférences constitue en quelque sorte le legs au-delà du rassemblement proprement dit.

«Ces colloques et conférences seront l’occasion pour les participants d’échanger sur des thématiques qui ont façonné l’Acadie, en plus d’orienter les réflexions vers son avenir en élaborant des pistes de solution face à ses nouveaux défis», a-t-il mentionné.

Trois établissements ont accepté d’être les porteurs du volet, soit l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE), la Municipalité régionale de comté du Témiscouata (MRCT) et le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB).

L’UMCE sera en charge des colloques sur les débats de l’Acadie en devenir (11 au 14 août 2014), de la foresterie (18 et 19 août) et de la profession infirmière en Acadie (21 et 22 août).

La MRCT chapeautera les colloques sur la place des parcs au XXIe siècle (16 et 17 août), le futur de l’énergie en Acadie (20 et 21 août) et la gouvernance locale (22 et 23 août).

Le CCNB sera responsable du Colloque sur le secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire (17 et 18 août), qui se déroulera à Grand-Sault.

Même si chaque thématique cible des intervenants en particulier, le public sera invité à prendre part aux colloques. Les gens devront s’inscrire au préalable pour souligner leur intention de participer à ces colloques.

Le directeur général du CMA 2014, Léo-Paul Charest, considère que le comité organisateur a atteint sa mission de présenter sept congrès durant les 14 jours de l’événement. Il a précisé que la programmation complète du grand rassemblement sera dévoilée d’ici la fin de juin.

«De cette manière, les gens sauront 14 mois à l’avance et pourront préparer en conséquence leur horaire pour venir nous voir en 2014», a mentionné M. Charest.

Les deuxièmes rencontres France-Acadie se dérouleront parallèlement au Colloque sur l’Acadie en devenir.