Les résidants heureux de leur nouvelle Villa Saint-Joseph à Tracadie-Sheila

TRACADIE-SHEILA – L’attente en a valu la peine pour les résidants de la toute nouvelle Villa Saint-Joseph de Tracadie-Sheila!

Le foyer de soins de niveau 3 a ouvert ses portes à ses 74 résidants dimanche, après deux ans de construction. Le bâtiment de 66 000 pieds carrés, construit au coût de 22 millions $ sur la rue Saulnier Ouest, est ultramoderne.

Il peut accueillir 10 résidants de plus que l’ancien foyer situé sur la rue Albert et compte 60 chambres privées.

«On a doublé la superficie de l’ancien bâtiment, indique le directeur général de la Villa Saint-Joseph, Paul Arseneau.

L’ancien foyer ne satisfaisait plus les besoins des clients et n’était plus fonctionnel. Il n’y avait pas de ventilation, pas de salon et pas d’espaces de rangement. Il y avait plusieurs chambres à quatre.»

La nouvelle Villa regroupe trois petits foyers (des maisonnées) sous un même toit. Chaque maisonnée offre les mêmes services.

«Il y a des endroits pour les repas, un salon commun, une cour intérieure, un service de baignoire, etc. On a un chauffage par géothermie (variable dans chacune des chambres) et un système de ventilation impeccable», explique Paul Arseneau.

Un salon de coiffure est également disponible en plein centre des trois maisonnées. Les résidants rencontrés mardi par l’Acadie Nouvelle étaient bien heureux de leur nouveau domicile.

«Il n’y a pas de nom pour ça ici C’est trop beau, s’exclame Patrick Roussel, âgé de 98 ans et père de 14 enfants. La nourriture est quasiment trop bonne, on ne pourra plus s’en aller!»

Dollard Gagnon est un autre homme comblé.

«C’était terriblement petit (l’ancien foyer). C’était étouffant. Je suis gâté (maintenant). Je peux stationner mon char (son fauteuil roulant) dans mon garage!, lance-t-il en riant. C’est large en masse.»

Les résidants peuvent aussi profiter de services d’un médecin, d’infirmières, de diététistes et de professionnels en réadaptation physique, notamment. Le directeur général de l’établissement était particulièrement heureux mardi matin, après avoir attendu des mois avant de pouvoir déménager ses clients.

«On nous a remis le bâtiment le 10 janvier. On devait ouvrir le 26 février au départ. Il y a eu de nombreuses inspections et il manquait des choses pour (respecter) le Code du bâtiment. De l’équipement n’était pas certifié. On a finalement eu notre licence le 2 juin», explique M. Arseneau.

«À partir de là, il fallait commander notre nourriture et nos fournitures médicales. On a amené les 64 lits de l’ancien foyer, une baignoire-douche et une laveuse à linge. Dimanche, une centaine de bénévoles sont venus nous aider à déménager. Il reste encore quelques boîtes à défaire et à améliorer les cours intérieures.»

Cette nouvelle construction était attendue depuis longtemps par les résidants de Tracadie-Sheila. Au départ, la direction de la Villa Saint-Joseph souhaitait rénover et agrandir l’ancien foyer.

En février 2008, le gouvernement libéral de l’époque avait finalement annoncé la construction d’un nouveau foyer. La première pelletée de terre symbolique a été faite à l’été 2010 par Shawn Graham, en pleine campagne électorale.

L’ouverture officielle de la nouvelle Villa Saint-Joseph, qui a déjà une liste d’attente d’environ 25 personnes, est prévue au cours des prochaines semaines.