Des motos à perte de vue à Moncton!

MONCTON – Après une première soirée d’activités annulée en raison des intempéries, le festival MotoMoncton a repris vie samedi après-midi au centre-ville de Moncton.

Vendredi, le Grand Moncton a reçu près de 20 mm de pluie et le tonnerre s’est fait entendre entraînant l’annulation des spectacles et expositions de motos sur la rue Main.

La programmation de samedi et dimanche s’est néanmoins poursuivie comme prévu. Un spectacle a même été ajouté à l’horaire du festival mettant en vedette le Jared Lutes Band.

«Vendredi, il a plu, mais la journée de samedi a compensé, a affirmé Steve Rankine, coprésident de MotoMoncton, au-dessus du bruit de quelques centaines de motocyclettes juste avant le défilé de clôture. Le week-end se déroule vraiment bien.»

En effet, les activités de samedi, qui ont eu lieu de 7 h à 23 h, ont attiré un grand nombre de participants.

Le coup d’envoi a été donné juste après le lever du soleil avec un circuit d’endurance de plus de 500 milles en moto. En soirée, plusieurs centaines de personnes ont visité le salon d’exposition au centre-ville de Moncton et ont assisté à un spectacle musical gratuit.

Dimanche matin, les motocyclistes se sont rassemblés à la Légion royale canadienne de Moncton pour un déjeuner, suivis d’un hommage aux soldats morts au combat. Ils ont ensuite défilé dans les rues de Moncton, Riverview et Dieppe.

«L’idée de MotoMoncton est avant tout de tenir un rallye de motocyclettes dans la région de Moncton. On veut aussi montrer au public que les motocyclistes sont de bonnes personnes. On a beaucoup de plaisir à conduire nos motos, mais on s’assure toujours de redonner à la communauté», a affirmé le coprésident.

Cette année, les participants de MotoMoncton ont amassé des fonds pour un organisme voué à la lutte contre la dystrophie musculaire.

«Nous voulons faire du bien dans la communauté», a expliqué simplement M. Rankine.

En plus de leur engagement à la lutte contre la dystrophie musculaire, les motocyclistes ont travaillé de pair avec le Centre de santé des anciens combattants de Moncton et la Légion royale canadienne de Moncton.