Un joueur du Titan succombe à un malaise

BATHURST – Le camp des recrues du Titan d’Acadie-Bathurst s’est entamé sur une bien triste note, lundi matin, avec le décès du jeune espoir Jordan Boyd pendant un entraînement sur glace.

L’entraînement du groupe rouge, dans lequel faisait partie Jordan Boyd, n’était vieux que d’une quinzaine de minutes quand l’incident est survenu quelques instants après le deuxième exercice.

Boyd, qui patientait avec quelques coéquipiers sur le long de la bande en attendant son tour pour l’exercice suivant, s’est soudainement écroulé sur la patinoire.

Comme plusieurs joueurs étaient dans le feu de l’action, seuls quelques coéquipiers ont d’abord remarqué la chute de Boyd. L’équipe médicale du Titan est aussitôt accourue pour lui donner les premiers soins.

Au départ, comme personne ne se doutait du sérieux de la situation, l’entraînement s’est poursuivi pendant quelques minutes à l’autre bout de la patinoire avant qu’on ordonne aux joueurs de quitter la glace. Cinq minutes plus tard, les spectateurs (une cinquantaine tout au plus) ont également été invités à quitter les lieux.

Transporté par la suite à l’hôpital, le décès du jeune ailier droit de 16 ans a été confirmé par un médecin.

«La LHJMQ a été informée de l’incident et nous travaillons en collaboration pour apporter le soutien nécessaire aux parents et aux joueurs en ces moments difficiles. Jordan Boyd avait subi une évaluation médicale complète avant le camp et ne semblait pas avoir de problèmes médicaux qui l’empêchaient d’y participer. Nous attendrons l’autopsie de l’hôpital pour déterminer la cause exacte du décès. Nous offrons nos plus sincères condoléances à ses proches», a fait savoir l’organisation du Titan dans un communiqué de presse.

Boyd, que le Titan avait sélectionné en quatrième ronde (66e au total) lors du dernier encan en juin, était un très bel espoir de l’équipe qui voyait en lui un futur attaquant de puissance. À 6 pi 1 po et 193 lb, Boyd avait effectivement le physique de l’emploi.

En juin, lorsque questionné sur les qualités de son jeune attaquant, le directeur général Sylvain Couturier avait vanté l’intensité du jeune, son coup de patin et son talent offensif. La saison dernière, Boyd avait d’ailleurs inscrit 17 buts et 39 points en 41 rencontres avec les Riverhawks de la Rothesay Netherwood School, une institution scolaire qu’a également fréquentée un autre joueur de l’édition actuelle, Robert Pelletier.

C’est également là qu’évoluait le défenseur Kevin Gagné avant de joindre les rangs des Sea Dogs de Saint-Jean.

Afin de protéger l’intimité de la famille du joueur, l’organisation a fait savoir qu’elle n’émettra aucun autre commentaire sur le dossier.

Le commissaire de la LJHMQ, Gilles Courteau, a pour sa part commenté la triste nouvelle par voix de communiqué.

«Nous sommes tous sous le choc et extrêmement attristés par cette nouvelle. La LHJMQ perd un jeune espoir rempli de talent et de potentiel. La LHJMQ apportera tout le support nécessaire afin d’aider la famille, ses proches et l’équipe durant cette période difficile. Nos pensées sont avec eux», a révélé le commissaire.

«Nous avons tous beaucoup de questions auxquelles nous espérons trouver des réponses au cours des prochains jours par le biais des résultats de l’autopsie. D’autant plus qu’après mes discussions avec l’organisation du Titan et leur personnel médical, Jordan Boyd avait subi une évaluation complète avant le camp d’entraînement et ne semblait avoir aucun problème médical l’empêchant d’y participer. Entre temps, nous allons offrir aux parents et aux joueurs tout le support requis», a ajouté le commissaire Gilles Courteau.

Toutes les activités organisées dans le cadre de la journée ont été annulées par l’organisation. Les joueurs ont été regroupés pour prendre part à une réunion en fin d’avant-midi.