Le zoo de Moncton accueille deux tortues géantes

MONCTON – Le Zoo de la Côte magnétique accueille deux nouveaux pensionnaires en provenance de Reptile Ocean, l’animalerie d’où venait le python responsable de la mort de deux enfants, à Campbellton.

À la suite de la tragédie qu’a connue la ville de Campbellton la semaine dernière, plus d’une vingtaine d’animaux ont été saisis dans le commerce animalier qui tenait en captivité des reptiles.

Quatre alligators ont été euthanasiés tandis que les autres animaux, devenus la propriété du ministère des Ressources naturelles, ont été répartis dans divers zoos des Maritimes et de l’Ontario.

«Le gouvernement nous a donné le premier choix sur les espèces saisies. Nous avons choisi deux tortues géantes, parce qu’elles demandaient peu de changements à nos installations», explique Bernie Gallant, coordinateur du Zoo de la Côte magnétique, à Moncton.

Ces deux chéloniens ont trouvé refuge vendredi dernier, alors que l’équipe se donnait déjà comme tâche de leur préparer une maison adéquate à leurs besoins.

Présentement logées dans la grange du zoo, elles seront déplacées dans l’Écodôme dès que l’endroit sera prêt à les accueillir. L’équipe responsable souhaiterait les emménager dans leur nouvel habitat d’ici la fin de la semaine.

«Ça tombe quand même bien, parce que nous voulions justement apporter quelques changements à nos installations spécialisées dans l’habitat des reptiles. Nous sommes donc bien heureux d’avoir deux nouveaux pensionnaires», souligne M. Gallant.

L’herpétarium du zoo de Moncton, qui comptait déjà deux espèces de petites tortues, sera habité pour la première fois par des tortues géantes.

Les nouveaux membres de la famille du zoo de Moncton font partie de la troisième plus grosse espèce de tortue au monde et de la plus grosse espèce du continent africain.

Même s’il est assez inhabituel de voir de telles espèces tenues en captivité dans un zoo, le coordinateur explique que ce n’est pas parce qu’elles sont rares et difficiles à trouver.

«Ce ne sont pas des pensionnaires qu’on voit souvent dans un zoo, parce qu’elles prennent beaucoup de temps à grandir et à atteindre leur taille adulte», explique Bernie Gallant.

Selon lui, les deux évacuées seraient âgées d’environ une quarantaine d’années et pèseraient plus de 50 lb. Des espèces semblables peuvent facilement vivre jusqu’à 150 ans et peser plus de 200 lb si elles sont nourries comme il se doit, avec une diète faible en protéines et haute en produits végétaux.

«Quand une tortue est mal nourrie, sa carapace devient toute bossue et elle peut devenir très malade. Cependant, en les regardant, on peut voir qu’elles ont reçu une alimentation saine et qu’on en prenait soin», informe le coordonnateur.

C’est une année importante pour le Zoo de la Côte magnétique qui a accueilli plusieurs nouveaux animaux, dont deux jaguars, des fourmiliers, des perroquets et maintenant deux belles tortues géantes.