Un pêcheur de Pigeon Hill a eu la frousse de sa vie

PIGEON HILL – Rémi Larocque, un pêcheur de hareng de Pigeon Hill, a eu la frousse de sa vie tôt mercredi matin lorsqu’il s’est aperçu que son bateau coulait en pleine mer au large de cette communauté côtière de l’île Lamèque.

«On était en route vers le quai de Pigeon Hill et on s’est aperçus que le bateau prenait de l’eau et que les pompes ne fournissaient plus», raconte l’homme de 40 ans.

L’incident s’est produit vers 3 h 30, alors que la mer était légèrement houleuse, mais aucunement menaçante. Rémi Larocque a appelé les secouristes aussitôt qu’il a pris conscience de la situation. Aucun des trois hommes à bord du bateau n’a subi de blessures. Un bateau se trouvant à environ un demi-mille de l’embarcation est venu à la rescousse.

Malgré tout, même s’il n’a jamais eu l’impression d’avoir la vie en danger, la mésaventure lui a fait prendre conscience de la fragilité de la vie.

«C’est un sentiment qui ne s’explique pas. Je ne le souhaite à personne.»

«Tu regardes au temps qui te reste. Il nous restait encore un bon trois quarts d’heure avant d’atteindre le quai. Tu te demandes vraiment si tu vas manquer de temps.»

L’homme a quand même espoir de pouvoir récupérer son bateau. S’il n’y arrive pas, l’incident pourrait représenter une perte d’environ 25 000 $.

Il tente aussi de remettre son ancien bateau en état. Peu importe, il ne pourra reprendre la mer au plus tôt dimanche soir.