Beresford: un homme perd la vie pendant son arrestation

BERESFORD – La Force policière d’Edmundston enquête sur la mort d’un homme survenu lors de son arrestation par la Police régionale BNPP, dans la nuit de samedi à dimanche.

Le drame s’est produit vers 3 h 10, à Beresford, après qu’une équipe de deux policiers s’est présentée au domicile de l’individu en question, âgé de 49 ans. Alors que les gendarmes procédaient à son arrestation, il a été pris d’un malaise et son coeur a cessé de battre.

«Les policiers se sont rendus à un domicile en réponse à une plainte. Durant l’arrestation, le monsieur s’est effondré. Ils ont tenté de le réanimer et les ambulanciers ont été appelés sur la scène, mais il a été déclaré mort», a indiqué le chef de la BNPP, Josh Ouellette.

Son identité n’avait toujours pas été révélée mardi en fin d’après-midi parce que toute sa famille n’avait pas encore été prévenue de son décès. Par souci de transparence, l’enquête a été confiée à un autre corps policier qui s’avère être celui d’Edmundston. L’homme a été transporté à Saint-Jean pour y subir une autopsie le lendemain.

Les policiers attendent d’un jour à l’autre les résultats de l’examen médical qui devraient révéler la cause de la mort.

«Les enquêteurs d’Edmundston font leur travail depuis dimanche matin. Nous ne savons pas pourquoi le monsieur s’est effondré. J’espère que nous saurons la cause du décès avec l’autopsie. Les enquêteurs passent en entrevue tous les gens impliqués et, par la suite, ils vont nous faire un rapport pour clarifier la situation», a précisé le chef Ouellette.

La Police régionale BNPP dessert les municipalités de Beresford, de Nigadoo, de Petit-Rocher et de Pointe-Verte, comme l’indique son sigle.