Deux femmes de Lamèque reçoivent le Prix du Gouverneur général pour l’entraide

LAMÈQUE – Betty Savoie et Georgeline Gauvin sont deux femmes exceptionnelles. Toujours prêtes à donner un coup de main, les deux femmes de Lamèque ont récemment été récompensées pour leur générosité et sont devenues récipiendaires du Prix du Gouverneur général pour l’entraide.

L’altruisme de 15 autres personnes, dont Arthur Haché, de Bertrand, et Patrick Edward King, de Miramichi, a également été souligné par le gouverneur général du Canada, David Johnston, lors d’une cérémonie récente à la Citadelle de Québec.

Betty Savoie et Georgeline Gauvin sont les deux seules à être originaires de la même municipalité.

Âgée de 74 ans, Betty Savoie fait du bénévolat depuis l’âge de 10 ans. Elle a commencé en aidant sa mère à récolter des fonds pour le premier hôpital de Lamèque et en travaillant lors de collectes de sang. Elle a aussi fait partie des «Rouges-Gorges» de Lamèque et a été entraîneure de hockey et de patinage artistique.

Georgeline Gauvin a 85 ans et est active dans sa communauté depuis plusieurs années, entre autres, chez Scouts Canada, la Croix-Rouge, la Société de l’arthrite et la Société canadienne du cancer et le Club de l’âge d’or.

«Je suis devenue veuve assez jeune, ça fait plus de 40 ans. Quand mes enfants sont partis aux études et ont fait leur vie, je me trouvais seule. J’ai toujours fait quelque chose. J’ai rendu service à beaucoup de gens. Je ne sais pas trop comment je faisais, je le faisais juste et je ne m’en apercevais pas», raconte-t-elle.

Georgeline Gauvin était très heureuse de recevoir cette reconnaissance et a apprécié sa rencontre avec David Johnston.

«Ça fait toujours chaud au cœur quand on reçoit quelque chose comme ça. J’ai déjà reçu une médaille pour le bénévolat à Lamèque, puis d’en avoir une autre, je suis assez fière.»

«J’ai trouvé que c’était quelqu’un d’intéressant parce qu’il était vraiment gentil.»

Malgré son âge, elle continue de donner de son temps.

«J’ai arrêté, j’ai donné ma démission aux scouts la semaine dernière. J’aurai bientôt 86 ans en décembre. Il y a des plus jeunes qui peuvent prendre ma place, mais je continue de faire des beans pour les brunchs, des bouillons et toutes sortes d’affaires.»

De son côté, Arthur Haché est un ancien combattant et membre de la Légion royale canadienne de Caraquet. Il fait du bénévolat au Club de l”âge d’or de Bertrand depuis 20 ans. Il donne aussi des conférences dans les écoles afin de faire connaître ses expériences lors de la Seconde Guerre mondiale.

Patrick Edward King est réputé dans sa communauté pour le temps qu’il passe à amasser des fonds au profit de la recherche sur la sclérose en plaques et la fibrose kystique.

Le Prix du Gouverneur général est remis à des bénévoles engagés dans leur communauté depuis 1995.