Dix jours plus tard, Geneviève Cormier reste introuvable

SAINT-JEAN – Malgré d’intenses recherches menées à différents endroits à Saint-Jean depuis déjà plus d’une semaine, Geneviève Cormier, 19 ans, demeure introuvable.

Malgré tout, membres de la famille, amis et plusieurs bénévoles poursuivent sans relâche les recherches visant à retrouver la jeune femme qui a disparu le 29 septembre, dans des circonstances mystérieuses.

Après le centre-ville de Saint-Jean et le secteur des Chutes réversibles, les recherches se sont concentrées cette semaine dans le secteur du quartier ouest de Saint-Jean, près du Centre communautaire Carleton et de la baie de Fundy.

Amanda Hensey, amie de la famille et coordonnatrice des recherches, avoue être impressionnée par le nombre élevé de personnes – plus de 500 – qui ont offert à ce jour leur soutien dans les opérations, mais elle souligne que le moral de la famille et des proches est au plus bas, après des recherches qui se sont avérées malheureusement vaines pour l’instant.

Du côté du Service de police de Saint-Jean, on affirme qu’aucun indice ne laisse croire pour l’instant que la disparue aurait été victime d’un acte criminel. Les enquêteurs se pencheraient actuellement sur plusieurs informations reçues au cours des derniers jours.

Geneviève Cormier a été vue en après-midi le dimanche 29 septembre, marchant dans le stationnement arrière d’un restaurant situé près des Chutes réversibles. Elle a également été captée par des caméras de surveillance du centre commercial Brunswick Square, en plein centre-ville de Saint-Jean.

Genevieve Cormier mesure environ 5 pi 8 po, a les yeux noisette et pèse 120 livres. De taille mince, elle a de longs cheveux bruns et porte habituellement plusieurs bracelets. Elle arbore un tatouage d’oiseau noir sur son omoplate gauche et des perçages aux oreilles.