Gaz de schiste: retour devant les tribunaux

MONCTON – Les six hommes toujours incarcérés après l’opération policière de jeudi à Rexton doivent subir leur enquête sur le cautionnement lundi à 13 h, en vue de leur libération sous condition.

La Couronne s’oppose à leur libération. James Pictou, David Mazerolle, Jason Augustine, Germain Breau Junior, Coady Stevens et Aaron Francis ont été arrêtés à la suite de leur participation aux affrontements qui ont éclaté lorsque la police a mis en vigueur une injonction de la cour pour permettre à une pétrolière d’utiliser ses véhicules servant à la prospection de gaz de schiste.

L’enquête sur le cautionnement devait avoir lieu à 9 h 30, mais les procédures ont été retardées à la demande des avocats de la défense.

Le juge Robert Rideout doit d’ailleurs se prononcer à 13 h 30 sur la demande de SWN Ressources, qui souhaite le prolongement pour une durée indéfinie de l’injonction dont elle bénéficie contre les opposants au gaz de schiste. La province, qui est une intervenante dans cette affaire, appuie la demande de SWN.