Bathust prévoit un déficit de près de 400 000 $

BATHURST – La Ville de Bathurst anticipe un déficit budgétaire de près de 400 000 $ pour cette année.

Le directeur général de Bathurst a fait un rapport assez précis de la situation financière de la municipalité aux membres du conseil, lundi.

Le déficit prévu dans le compte général s’élève à environ 165 000 $. Les revenus aux guichets du Centre régional K.-C.-Irving sont en baisse de 25 000 $, de même que les permis de construction. Les frais juridiques ont grimpé de 30 000 $, atteignant 70 000 $, et la protection policière a engagé plus de dépenses.

«Nous nous attendons à un déficit dans les services policiers de 85 000 $, principalement dû aux congés de maladie. Nous avons dû embaucher des temporaires», a expliqué André Doucet, le directeur général.

Le centre régional représente un important fardeau financier au chapitre du chauffage et de l’électricité. Et même si Bathurst a pris des mesures il y a quelques années pour qu’il soit moins énergivore, les effets s’en feront ressentir plus à long terme.

«Nous prévoyons un manque de ce côté-là de 63 000 $, en raison des coûts d’électricité, des employés temporaires et d’un déficit dans le déneigement. C’est un gros morceau dans le budget. Notre budget est de 22 millions $, mais près de 1 million $ vient d’un bâtiment (le Centre régional K.-C.-Irving). C’est quelque chose sur lequel nous devrons nous pencher très sérieusement lorsque nous allons préparer le budget pour l’an prochain», a affirmé M. Doucet.

Le manque à gagner dans le fonds d’eau et d’égout est de 224 000 $, à cause en grande partie de la température.

«Je n’ai pas à vous dire qu’il a beaucoup plu. À la fin septembre, nous avions

210 000 $ de moins de revenus et octobre, novembre et décembre ne sont pas les mois où nous allons récupérer les pertes, parce que les gros mois sont de juillet à septembre», a indiqué André Doucet.

Les employés de l’hôtel de ville ont reçu l’ordre d’éviter les dépenses non urgentes d’ici l’an prochain et les membres du conseil doivent limiter leurs déplacements.

En 2012, Bathurst a dégagé un bénéfice de 6903 $, selon les anciennes normes comptables des municipalités, soit 2615 $ dans son fonds général et 4288 $ dans son compte d’eau et d’égout. Si le calcul se fait à partir des nouvelles démarches comptables, il s’agit d’un surplus de 1 474 162 $.