«La grosse nouvelle, c’est que je ne suis pas mort!»

MONCTON – Après avoir terminé ses traitements contre le cancer, le 2 août, Denis Richard a appris que toute trace de son cancer a été éliminée. L’auteur-compositeur-interprète de Petit-Rocher songe maintenant à un retour en studio, et espère publier un nouvel album en 2014.

Après une longue et courageuse lutte contre le cancer, l’auteur-compositeur-interprète, Denis Richard, reprend tranquillement ses forces.

Le mois dernier, M. Richard a recommencé à faire des exercices et a repris le poids qu’il avait perdu durant ses traitements. Il commence même à songer à la possibilité de produire un nouvel album de musique.

«La grosse nouvelle, c’est que je ne suis pas mort! a-t-il lancé en riant. J’ai passé à travers… j’ai passé proche, mais j’ai passé à travers. Ça va beaucoup mieux que ça allait l’an passé, laisse-moi te dire.»

«Je prends toujours l’analogie du bateau, a-t-il poursuivi. Le cancer, c’est comme avoir un gros trou dans la coque. Ils ont réparé ça, mais il reste que la tempête a été rough. Les voiles sont déchirées, les mâts sont cassés… le bateau ne coule pas, mais il n’est pas en top shape. On peut quand même dire que ça va par là.»

Au début de 2012, quand les médecins ont diagnostiqué le cancer, M. Richard a pris la décision de parler publiquement de sa maladie. En montant sur diverses scènes de spectacle, il a touché des milliers de personnes avec son message d’espoir.

Le public a répondu avec son appui et son amour. Il y a un an, le 17 octobre 2012, 25 artistes ont produit un spectacle en hommage à M. Richard. Plus de 500 personnes y ont assisté.

«Ça m’a fait chaud au coeur que tous mes amis, chanteurs et comédiens, soient sortis pour m’aider», a mentionné M. Richard.

Il y a un an, le 17 octobre 2012, 25 artistes ont produit un spectacle en hommage à Denis Richard, alors gravement malade. Plus de 500 personnes y ont assisté. - Archives: Marc Grandmaison
Il y a un an, le 17 octobre 2012, 25 artistes ont produit un spectacle en hommage à Denis Richard, alors gravement malade. Plus de 500 personnes y ont assisté. – Archives: Marc Grandmaison

Il y a un an, le 17 octobre 2012, 25 artistes ont produit un spectacle en hommage à Denis Richard, alors gravement malade. Plus de 500 personnes y ont assisté. – Archives: Marc Grandmaison

«Aussi ça m’a fait chaud au coeur de voir que le public est venu et s’est souvenu de moi. C’est un métier où tu tombes vite dans l’oubli, il y a toujours des nouveaux qui arrivent. Ça m’a fait du bien de voir qu’ils apprécient vraiment ce que j’ai fait.»

Maintenant que sa lutte contre le cancer a pris fin, l’auteur-compositeur-interprète a le goût de retourner en studio.

«Ça me tente d’enregistrer de bonnes vieilles tounes que je n’ai jamais pu endisquer, des chansons neuves que je n’ai jamais pu endisquer, puis mes versions des belles chansons pour d’autres que je n’ai jamais pu endisquer», explique-t-il.

L’auteur-compositeur-interprète a continué à faire des spectacles durant entre ses périodes de traitements. Il a été président du jury du Gala de la chanson de Caraquet et a rejoint Zachary Richard lors d’un spectacle à Dieppe, entre autres.

Au cours des cinq prochaines années, M. Richard continuera de passer des examens pour s’assurer que le cancer ne réapparaîtra pas.