Le centre-ville de Campbellton veut redorer son image

CAMPBELLTON – Comme plusieurs autres centres-villes en province, celui de Campbellton a perdu des plumes au cours des dernières années. Mais comme ailleurs, on tente aujourd’hui de renverser la vapeur et de lui redonner un peu de lustre.

Beaucoup de fonds et d’efforts ont été déployés au cours des dernières années pour l’embellissement du secteur riverain de Campbellton. Maintenant que ce projet est bien en selle, on aimerait maintenant s’attaquer à l’aspect du centre-ville.

L'organisme Campbellton Centre-Ville entend désire revitaliser le centre-ville de cette communauté. - Acadie Nouvelle: Jean-François Boisvert
L’organisme Campbellton Centre-Ville entend revitaliser le centre-ville de cette communauté. – Acadie Nouvelle: Jean-François Boisvert

À cet effet, l’organisme Campbellton Centre-ville a récemment dévoilé un plan quinquennal de revitalisation. «Notre centre-ville n’est pas en si mauvais état, mais on peut définitivement y apporter plusieurs améliorations», souligne Marilyn Saucier, directrice générale de l’organisme.

Afin de cibler les problèmes les plus urgents auxquels s’attaquer, la communauté d’affaires fut directement sollicitée. Plusieurs éléments sont ressortis de cette consultation et furent retenus à l’intérieur du plan, notamment la mise en place de terrasses et l’instauration d’un programme pour l’embellissement des façades des commerces. «Les croquis ont vraiment plu à ceux à qui nous les avons présentés. L’idée c’est d’avoir un look uniforme, c’est-à-dire quelque chose – un thème – que l’on retrouverait partout dans le centre-ville», souligne-t-elle, notant que la thématique maritime semble avoir fait consensus.

Problème de taille par contre, ni la Ville ni Campbellton Centre-Ville ne possèdent pour le moment de fonds spéciaux destinés à aider les commerces pour effectuer de telles rénovations. «Mais on a espoir que de l’argent pourrait être débloqué éventuellement, que ce soit de la part de la Ville ou même du gouvernement», dit Mme Saucier.

Le projet de revitalisation va toutefois au-delà des simples changements physiques. Il est également question de faire une meilleure promotion du centre-ville. «Il est important que les consommateurs soient mieux informés de ce qu’on y retrouve. Si l’on veut que les gens magasinent et consomment ici plutôt que d’aller à l’extérieur, il faut qu’ils sachent ce qui s’y trouve», mentionne Mme Saucier.

On propose à cet effet l’instauration d’un programme de pictogrammes (logos) qui identifieraient bien chacun des commerces et leurs spécialités (restauration, vente, etc.). Ces pictogrammes dans les vitres des commerces, mais aussi sur des cartes ainsi que sur le Web. «Il faut vraiment apprendre à mieux se vendre si l’on veut attirer les gens et les garder», confie la directrice générale.

Une autre priorité incluse dans le plan de revitalisation consiste à remplir les nombreux lots et commerces vacants dans le centre-ville. On compte pour ce faire créer une banque de données de toutes les disponibilités des espaces commerciaux. «On veut pouvoir répondre rapidement aux besoins de ceux qui se cherchent un endroit dans le centre-ville en ayant sous la main toutes les informations pertinentes», indique Mme Saucier.

Bien consciente que la mise en oeuvre de tout ce plan constitue un travail de longue haleine qui ne se réalisera pas du jour au lendemain, celle-ci n’en demeure pas moins optimiste. «L’important, c’est que l’on vient de mettre en place une base, une vision, avec laquelle travailler. Et je suis persuadée que ça va se réaliser, que notre centre-ville aura un plus bel aspect d’ici quelques années», ajoute-t-elle.