Incendie suspect à Campbellton: trois adolescents arrêtés

CAMPBELLTON – La GRC a arrêté trois adolescents en lien avec un incendie suspect survenu le 25 décembre. La maison incendiée a été gravement endommagée.

Le 25 décembre, un peu après 16 h, des agents de la GRC et des pompiers se sont rendus sur la rue Prince William, à Campbellton, où un incendie s’était déclaré dans une maison à deux étages qui était vacante.

Les pompiers ont combattu l’élément destructeur pendant plusieurs heures. Le feu a même repris de la vigueur le lendemain, le 26 décembre.

La maison avait déjà été endommagée dans un incendie en août 2011 et elle était vacante depuis ce temps.

La police croit que l’incendie du 25 décembre serait d’origine criminelle. Des traces fraîches de pas dans la neige laissent penser que l’incendie n’a rien d’accidentel.

Le 26 décembre, des membres de la GRC ont arrêté trois adolescents de Campbellton âgés de 14 à 16 ans.

Les policiers cherchent maintenant à parler à d’autres personnes, y compris des adolescents, en lien avec l’incident du 25 décembre.

Le bâtiment a depuis été démoli pour des raisons de sécurité.

L’incendie du 25 décembre est le dernier d’une série de brasiers suspects ou criminels qui sont survenus dans la région au cours des derniers mois.

Le 13 juin 2013, 27 personnes se sont retrouvées à la rue quand un immeuble de la rue Shannon a été lourdement endommagé dans un incendie. Quelques semaines plus tard, Sherrie Mousseau, une femme de 34 ans, a reconnu avoir allumé l’incendie.

De plus, à la fin de l’été, deux conteneurs à recyclage ont été endommagés par un incendie criminel, à Dundee, près de Dalhousie.

En mai, des adolescents ont reconnu leur culpabilité à des accusations d’avoir incendié une motoneige qu’ils avaient volée dans la région de Balmoral.