Vague de froid au N.-B.: des records vieux de 100 ans fracassés

MONCTON –  La vague de froid «promise» par les météorologues au début de la semaine déferle actuellement sur le Nouveau-Brunswick. Des records ont été fracassés dans cinq régions.

Des records de froid datant de 100 ans ont été fracassés jeudi matin.

À Saint-Jean, la marque de – 26,1 degrés Celsius, établie en 1904, a été battue quand le thermomètre a enregistré – 26,2.

Le même sort a été réservé aux records d’Edmundston, qui passe de – 33,8 (en 1914) à – 36,8, et de Bathurst, qui passe de – 28,9 (1934) à – 29,4. De plus, à Charlo, le record chute de près de quatre degrés, passant de – 25,6 (en 1974) à – 29,5. À Saint-Léonard, la nouvelle marque de – 33,6 degrés Celsius est plus de cinq degrés plus basse que l’ancienne, soit – 28,3, établie en 1996.

Tôt jeudi matin, Environnement Canada a émis un avertissement de refroidissement éolien extrême pour l’ensemble de la province.

La situation est due à une crête de haute pression sur l’ouest du Québec. Elle permet à l’air froid arctique de glisser sur les Provinces maritimes. Les températures glaciales devraient durer jusqu’à samedi soir.

Des températures de 35 à 45 degrés sous zéro ont été ressenties, jeudi. À Saint-Léonard, on a enregistré des températures de – 40 degrés avec le facteur vent. À Campbellton et à Bathurst, la température ressentie a chuté à – 43 degrés.

Sans le refroidissement éolien, les températures, jeudi matin, variaient de – 21 degrés Celsius, à Grand-Manan, à – 34 degrés, à Edmundston.

Ces températures sont bien au-dessous de la normale au Nouveau-Brunswick pour janvier. Elle est de – 4 degrés durant le jour et de – 16 degrés durant la nuit.

Des précipitations sont attendues, de jeudi à vendredi, dans le sud de la province et le comté de Kent. Environnement Canada annonce 10 cm de neige dans le Sud et 15 cm sur la côte sud-est, jusqu’à la région de Bouctouche.

«On parle de neige, de poudrerie, de visibilité réduite et de températures qui vont rester très froides, a fait savoir Claude Côté, un météorologue d’Environnement Canada. Il faut vraiment être vigilant lorsqu’il y a une combinaison de tous ces facteurs-là.»

À la suite de la vague de froid, les Néo-Brunswickois auront deux jours de répit, dimanche et lundi. Une nouvelle chute de température est prévue mardi.

 

Des mesures de précaution sont conseillées

MONCTON – Lorsque le refroidissement dépasse le – 35 degrés, il faut seulement quelques minutes pour que la peau exposée soit à risque d’engelures, selon Claude Côté, un porte-parole d’Environnement Canada. Il encourage les gens à prendre les mesures appropriées pour se protéger du froid s’ils doivent aller à l’extérieur.

«On recommande de s’habiller chaudement et de garder les vêtements secs, a dit M. Côté. On peut sortir fréquemment, mais on doit s’assurer de retourner à l’intérieur régulièrement. Il y a bien des gens qui ne veulent pas se décoiffer et ne vont pas mettre de tuque, mais on perd beaucoup de chaleur par la tête et le cou.»

L’Organisation des mesures d’urgence, un organisme du gouvernement provincial, invite les gens à vérifier auprès de leurs voisins qui pourraient être vulnérables. Ils conseillent aussi aux propriétaires d’animaux domestiques de les garder à l’intérieur.