Opération Nez rouge toujours populaire

POKEMOUCHE – Les services de raccompagnements d’Opération Nez rouge du Nouveau-Brunswick – ceux de la Péninsule acadienne et d’Edmundston – ont effectué un total de 1932 raccompagnements en 2013.

Dans la région de la Péninsule acadienne, 1359 raccompagnements ont été effectués, une baisse de 7 % par rapport à l’année dernière qui, par contre, constituait une année record pour l’organisme. Cette année, on estime à 59 242 le nombre de kilomètres parcourus par les équipes d’Opération Nez rouge dans la Péninsule acadienne.

Dans la seule soirée du 31 décembre – soirée la plus occupée -, les 126 bénévoles de la péninsule ont ramené 276 personnes à bon port. Il s’agit du troisième total le plus élevé pour l’ensemble du pays, tout juste derrière Sherbrooke et Québec, ce qui réjouit le coordonnateur du service dans la Péninsule acadienne, Gaétan Germain.

«On se maintient dans le top 3 depuis quelques années déjà, c’est très encourageant. Nos bénévoles avaient peine à fournir à la demande. Ils ont travaillé d’arrache-pied et de façon très professionnelle», indique-t-il.

«Dans l’ensemble, on est très satisfait de notre campagne. Le total est un peu moins que l’an dernier, mais ce n’est pas grave. L’important c’est d’avoir réussi à ramener les gens chez eux en sécurité. Notre plus grande crainte est toujours de voir des gens prendre le volant après avoir consommé», dit-il, déplorant justement le fait que des accidents reliés à l’alcool soient survenus durant la période des Fêtes dans la péninsule, et alors même qu’Opération Nez rouge était en fonction.

D’ailleurs, des bénévoles du service de raccompagnement ont été les premiers sur les lieux d’au moins deux accidents dans la nuit du Nouvel An.

«Notre objectif ultime c’est d’arriver à faire en sorte qu’il y ait zéro accident sur les routes dues aux facultés affaiblies. Encore une fois malheureusement, nous n’avons pas pu le réaliser. Ça nous déçoit, c’est certain. Mais ça démontre qu’on a bien notre raison d’être. Ça nous encourage à continuer et à marteler le message que l’alcool au volant c’est inacceptable. D’ailleurs, Opération Nez rouge n’est qu’une alternative parmi tant d’autres pour retourner à la maison si on a pris un verre de trop. Il y a également les parents, les amis, les taxis», dit M. Germain.

Au chapitre monétaire, 17 187 $ ont été recueillis en pourboires. Ces dons seront versés aux clubs Richelieu de la Péninsule acadienne.

À noter qu’à Edmundston, on parle d’un nombre total de 573 raccompagnements.

PLUS DE 82 000 AUTOMOBILISTES RACCOMPAGNÉS AU CANADA

Opération Nez rouge a conclu vendredi sa 30e édition, marquée par 61 079 raccompagnements effectués par 42 640 bénévoles au Québec.

En tout, au Canada, ce sont 56 437 bénévoles de 106 communautés qui auront fait 82 530 raccompagnements.

La 30e saison d’Opération Nez rouge a été marquée par l’accueil, le 7 décembre, du millionième bénévole de l’organisation depuis sa création en 1984.

Au terme de la campagne 2013, Opération Nez rouge avait accueilli un total de 1 040 740 bénévoles au pays depuis sa mise sur pied.

Au total, les activités de l’organisation ont cependant légèrement baissé comparativement à l’an dernier, alors que plus de 87 000 raccompagnements avaient été effectués au pays.

Le coordonnateur des communications nationales de Nez rouge, David Latouche, explique cependant que de légères variations sont normales d’une année à l’autre.

«Nos chiffres ont toujours bougé à plus ou moins 5 % durant les cinq à dix dernières années, a-t-il précisé. Si on regarde comparativement à l’an passé, c’est un peu moins que 5000 raccompagnements de moins cette année. (…) C’est tout à fait normal ce mouvement-là dans les chiffres (à cause) entre autres de la météo, qui est un facteur important dans les chiffres de l’Opération Nez rouge cette année, partout au Canada.»

Opération Nez rouge a également noté la popularité de ses applications mobiles, qui auraient été utilisées quelque 50 000 fois, que ce soit pour faire un appel, pour obtenir un numéro ou pour créer une alerte.

Les activités de l’organisation reprendront l’an prochain pour une 31e saison, qui s’amorcera le 5 décembre 2014.