Verglas sur le N.-B.: fermeture d’écoles et pannes d’électricité

MONCTON – Le retour en salle de classe après le congé des Fêtes a été repoussé à cause d’une tempête de verglas, lundi. Le phénomène a causé de nouvelles pannes d’électricité qui ont plongé des milliers de Néo-Brunswickois dans le noir.

À 9 h, lundi, Environnement Canada a émis un avertissement pour une période importante de pluie verglaçante pour la province entière. Le phénomène météorologique a laissé 10 à 35 mm de pluie et de pluie verglaçante au sol, dépendant de la région.

Toutes les écoles francophones de la province ont fermé leurs portes, lundi. Des vols à l’Aéroport international du Grand Moncton ont été retardés et les centres de ski du parc Sugarloaf, de Poley Mountain et de mont Farlagne ont été fermés pour la journée.

Mardi matin, les routes du Nouveau-Brunswick pourraient être très glissantes, avertit le météorologue d’Environnement Canada, Claude Côté. Un front glacial aurait traversé la province durant la nuit et gelé les précipitations au sol.

La nouvelle vague de froid devrait durer jusqu’à samedi.

«Il ne faudrait pas compter sur Dame Nature pour faire fondre cette glace à nouveau parce que nos températures vont demeurer sous le point de congélation jusqu’à la fin de semaine», mentionne M. Côté.

En fin d’avant-midi lundi, la GRC a émis un avis invitant le public à «l’extrême prudence» sur la route 7 entre Oromocto et Saint-Jean.

La tempête a aussi provoqué de nouvelles pannes d’électricité.

Lundi midi, 3028 clients d’Énergie NB étaient privés d’électricité. Les régions les plus durement frappées par ces pannes étaient Rothesay (829 clients), Sussex (794), Fredericton (701 clients) et St. Stephen (700).

De plus, au moins 1000 clients dans la région de Tracadie-Sheila ont été touchés par les pannes.

Énergie NB a affirmé sur son compte Twitter que de nouvelles pannes d’électricité sont prévues au cours des prochaines semaines. Elles seront causées par la fonte de glace sur les arbres, qui vont se relever et pourraient frapper les fils d’électricité.

«La neige mouillée et lourde peut aussi contribuer à des pannes, en raison des poids lourds sur nos lignes», a affirmé une porte-parole d’Énergie NB.

Dans le nord de la province, des précipitations se sont abattues sous forme de grésil en matinée avant de se changer en pluie et en pluie verglaçante en après-midi. La tempête a laissé entre 10 et 20 mm de précipitations au sol, selon la région.

Le Sud-Est a été touché par 10 à 15 mm de pluie et de pluie verglaçante au cours de la journée.

Le Sud-Ouest a encore une fois été le plus durement frappé par la tempête. Dans l’avertissement d’Environnement Canada, on affirme que «les secteurs de la province près de la côte de Fundy devraient recevoir jusqu’à 35 mm de pluie après un épisode de pluie verglaçante tôt ce matin (lundi)».