Huit étudiants de l’U de M se retrouvent sans logis

MONCTON – Un incendie accidentel a jeté huit étudiants de l’Université de Moncton à la rue, lundi soir.

Vers 20 h, lundi, un incendie s’est déclaré dans la cuisine du 66 Braemar, une résidence habitée par des étudiants située non loin du Campus de Moncton.

«L’incendie a commencé dans la cuisine, sur le poêle. Il sera désigné accidentel», a expliqué Charles Leblanc, du Service d’incendie de la Ville de Moncton.

Personne n’a été blessé lors de l’incendie, mais les huit étudiants sont maintenant sans logement, et ce, même si le brasier a été contenu à la cuisine. La fumée a causé beaucoup de dommages et le travail des pompiers a occasionné des dégâts d’eau.

La maison n’est pas une perte totale, mais il faudra plusieurs semaines pour réparer les dommages.

«Ça pourrait prendre quelques semaines ou même plus longtemps. Il y a des dommages au plafond et dans le grenier», a expliqué M. LeBlanc.

Trois camions et une équipe d’enquêteurs ont répondu à l’appel fait à 20 h 02. Les ambulanciers n’ont pas eu à se rendre sur les lieux. Une équipe de la Croix-Rouge est cependant intervenue pour aider les étudiants.

La Croix-Rouge a offert des chambres d’hôtel aux sinistrés et de la nourriture pour les prochains jours, afin de leur permettre de se trouver un nouvel endroit où rester.

Autre incendie

Quelques heures plus tard, vers 1 h 30, à McLeod Hill, près de Fredericton, une maison a été réduite en cendres par un violent incendie.

L’homme et la femme qui l’habitaient n’ont pas été blessés. Ils ont été eux aussi pris en charge par une équipe de la Croix-Rouge.