L’Acadie Nouvelle lance sa boutique en ligne

CARAQUET – L’Acadie Nouvelle annonce l’ouverture d’une boutique en ligne à partir de son site Internet (boutique.acadienouvelle.com).

Le site Internet de l’Acadie Nouvelle est le plus visité par les francophones de l’Atlantique.

Chaque mois, près de 230 000 visiteurs uniques fréquentent le site du seul quotidien francophone du Nouveau-Brunswick. Les internautes sont de plus en plus nombreux à s’y rendre pour s’informer.

À compter d’aujourd’hui, ils peuvent aussi faire l’achat en ligne de plusieurs produits, dont la plupart sont de création ou de conception néo-brunswickoise.

«L’un des objectifs est de mettre en valeur des produits d’entreprises d’ici et de les rendre plus accessibles pour les clients, qui pourront se les procurer, peu importe d’où ils viennent», explique Francis Sonier, éditeur-directeur général de l’Acadie Nouvelle.

Pour le moment, les produits d’une dizaine d’individus et d’entreprises sont disponibles, dont ceux de la Sucrerie Chiasson de Paquetville, de l’auteur Réjean Hébert, de l’artiste Patrick Gauvin, de Cormia Design, des vêtements de plage BBE, des Éditions de la Francophonie, des Distributions Plages et de l’auteur Mario Griffin. Le journal souhaite ajouter d’autres produits à sa boutique.

Pour Patrick Gauvin, la boutique en ligne est une façon de faire connaître ses photographies d’aurores boréales captées sur les îles de Lamèque et de Miscou (collection Nuits Intelligibles).

«C’est une super belle initiative et une belle vitrine pour promouvoir nos produits, pour leur donner un rayonnement ici et à l’extérieur de la province», indique-t-il.

À l’instar d’autres journaux nord-américains, l’Acadie Nouvelle se lance dans le commerce électronique au moment où les ventes en ligne sont en constante progression. Le journal souhaite ainsi bonifier sa gamme de services offerts à sa clientèle.

Fondé en 1984, l’Acadie Nouvelle devient un quotidien officiellement provincial en 1989. Avec un tirage quotidien de près de 20 000 copies papier et numériques, le journal indépendant rejoint environ 50 000 lecteurs par jour et a une portée hebdomadaire de près de 81 000 lecteurs (sondage Segma Recherche, avril 2013).

Le quotidien, qui a des bureaux à Moncton et à Caraquet, célébrera son 30e anniversaire en juin.