Église de Bas-Caraquet: les séances d’information sont peu courues

BAS-CARAQUET – Les séances d’information mises en place ces derniers jours par le comité de sauvegarde de l’église de Bas-Caraquet n’ont pas connu un très grand succès.

Seulement une vingtaine de personnes se sont présentées lors des premières rencontres proposées vendredi et samedi dans une salle de la mairie de Bas-Caraquet.

«C’est vrai qu’il n’y a pas eu beaucoup de monde, mais au moins on les a offertes», souligne Théo Noël qui était présent lundi après-midi pour répondre aux questions des paroissiens pour le compte du comité de sauvegarde.

«Il y a une certaine confusion dans l’esprit des gens», poursuit le président du club des 50 ans et plus.

La plupart des interrogations, formulées par les personnes qui ont fait le déplacement, concernaient les coûts «réels» pour la restauration de l’église ou pour sa destruction au profit de la construction d’une nouvelle église, comme le souhaite le diocèse de Bathurst.

Des évaluations sensiblement différentes suivant les documents présentés par le comité de sauvegarde et le diocèse qui ont, chacun de leur côté, envoyé leur version des faits et des chiffres aux paroissiens du village qui sont invités à donner leur opinion.

Ils ont jusqu’au vendredi 20 juin pour répondre au sondage que leur a fait parvenir la semaine dernière le diocèse de Bathurst.