Les expropriés de Kouchibouguac abandonnent-ils Jackie Vautour?

KOUCHIBOUGUAC – La collecte de fonds pour améliorer les conditions de vie de Jackie Vautour et de son épouse Yvonne ne remporte pas le succès escompté. Pour Edmond Vautour, les familles d’expropriés laissent tomber son père qui s’est tant battu pour elles.

Incompréhension? Désinformation? Jus­qu’à présent, le public ne s’est guère mobilisé pour participer à la collecte organisée par les enfants de Jackie et Yvonne Vautour.

«Pour ce qui est des fonds qui sont rentrés dans les caisses, y’a pas grand-chose encore, a constaté Edmond Vautour. Ça me surprend pas mal. Je ne sais pas si c’est à cause que la population pense qu’il a conservé les 228 000 $.»

Lorsque l’Acadie Nouvelle a informé ses lecteurs de la démarche entreprise par les enfants Vautour, des voix se sont élevées, notamment sur Internet, pour dire que Jackie Vautour avait reçu du gouvernement une somme, dans les années 1980, à titre de dédommagement. Certains ont dit qu’il avait refusé la compensation, d’autres qu’il l’avait acceptée.

Afin de mettre un terme aux rumeurs et aux légendes, son fils a fait une mise au point par téléphone. Jackie Vautour a bien accepté l’argent du gouvernement, mais n’en a jamais fait usage pour lui-même.
«Il faut que les gens comprennent qu’il a pris cet argent pour aider 285 familles. C’est allé dans les mains des avocats pour aider la cause des expropriés qui était en cour.»

Edmond Vautour est désabusé de voir que la population semble se désintéresser du sort de ses parents. Pire: que les expropriés les abandonnent. La cagnotte ouverte dans les Caisses populaires acadiennes n’a pas encore atteint le montant de 1000 $. Il faudrait 100 000 $ pour acheter ou faire construire une petite maison pour le couple.

«Ça me déçoit de voir aujourd’hui que les expropriés ne donnent pas beaucoup pour aider la cause», a-t-il soupiré.

Le Comité des expropriés n’aidera pas la famille Vautour. Edmond dit s’être heurté au refus catégorique de la présidente, Vicky Hébert.

«C’est sa décision personnelle, sans avoir consulté son comité, de ne pas s’embarquer avec nous à cause de ce qui s’en vient entre eux autres et Parcs Canada», a-t-il dit à l’Acadie Nouvelle.
Contactée à son tour, Vicky Hébert a clarifié sa position.

«Nous autres on s’occupe de l’ensemble des gens. Ça n’a aucun rapport avec notre comité. C’est un cas personnel, ça ne nous regarde pas. Je ne donne plus aucun commentaire là-dessus», a-t-elle déclaré.

PREMIER CORNET DE CRÈME GLACÉE EN 36 ANS

KOUCHIBOUGUAC – Après de longues années de privations volontaires, Jackie et Yvonne Vautour renouent avec les petits plaisirs de la vie. La semaine passée, ils ont partagé un simple cône de glace, grâce à la générosité de leurs amis qui les ont aidés à se reloger.
«Parfois, nous ne reconnaissons pas les plus petits gestes du quotidien, lit-on en légende sur la page Facebook Jackie & Yvonne Vautour. Jackie et Yvonne ont dégusté leur premier cornet de crème glacée en 36 ans chez eux grâce à la générosité de gens d’affaires qui ont fourni une roulotte de camping au couple. Un grand merci sincère à tous!» – DD