Il y avait foule à Grand-Sault pour l’ouverture du CMA 2014

GRAND-SAULT – Plus de 500 personnes ont assisté à Grand-Sault au déjeuner communautaire soulignant l’ouverture du 5e Congrès mondial acadien.

Au cours de la matinée, la foule a suivi avec attention sur écran géant la retransmission des cérémonies d’ouverture du CMA 2014 qui se déroulaient au même moment sur la rive du lac Beau, à la borne des trois frontières.

«C’est la joie et le bonheur total! Un début de congrès mondial acadien qu’on ne pourrait souhaiter de plus beau et de plus entraînant», a indiqué Claude Michaud, vice-président du CMA au Nouveau-Brunswick.

L’intérêt pour ce coup d’envoi des festivités du CMA 2014 à Grand-Sault a été d’une telle ampleur que les organisateurs ont dû refuser l’accès à quelques personnes, faute d’espace et de nourriture.

Sous l’immense chapiteau érigé au Marché agricole de Grand-Sault, les participants à ce déjeuner communautaire ont eu droit à des performances musicales de Jason Guerrette, Donat Lacroix et sa conjointe Émé Lacroix.

Les gens ont d’ailleurs chaudement accueilli Donat Lacroix, se levant de leurs sièges pour fredonner avec l’artiste sa chanson à succès Viens voir l’Acadie. Son épouse Émé a entonné Évangéline, dans un beau moment d’émotion.

Les organisateurs ont également rendu un hommage bien senti à Hugues Chiasson et Étienne Deschênes, deux des instigateurs il y a de nombreuses années du CMA 2014 et initiateurs du terme «l’Acadie des terres et forêts».

 «C’est le temps de se manifester et de montrer notre fierté, de s’émerveiller et d’émerveiller les gens qui vont venir nous voir. Notre participation et notre accueil sont importants», a ajouté Claude Michaud, visiblement heureux à l’issue du déroulement de cette activité communautaire.

«La participation des bénévoles a été extraordinaire. Les gens ont travaillé dans la joie pour décorer l’endroit et servir les repas», a-t-il souligné.

Il faut dire que la tâche s’annonçait ardue par moment pour les bénévoles qui ont servi au cours du déjeuner l’équivalent de pas moins de 800 œufs et près de 300 livres de jambon, saucisses, fèves au lard, cretons et pommes de terre.

«Je suis fière plus que jamais aujourd’hui d’être Acadienne, voir tant de gens réunis ensemble et célébrer, ça fait chaud au cœur», a laissé tomber Monique, une résidante de Grand-Sault qui était accompagnée à la table de quelques amies.

Différentes activités dans le cadre du CMA 2014 auront lieu ce samedi à Grand-Sault. La pièce de théâtre Les Galoches sera présentée à 13 h au Marché des fermiers.

Une sculpture historique commémorant le CMA sera dévoilée à 18 h 30 sur le boulevard Broadway. Il y aura également lancement à l’hôtel de ville de Grand-Sault à
19 h 30 du livre Comme si c’était hier.