Des budgets à long terme pour les écoles

FREDERICTON – Le Parti progressiste-conservateur promet des budgets à plus long terme pour aider les écoles dans leur planification. S’ils sont réélus le 22 septembre, les conservateurs ont l’intention de présenter aux districts scolaires des budgets pluriannuels d’opération et d’infrastructures.

«Les districts scolaires seront capables de mieux budgéter dans le futur. Nous allons fournir une planification sur plusieurs années pour augmenter la stabilité dans le système», a déclaré David Alward, le jour de la rentrée scolaire, devant la Nashwaaksis Memorial School, à Fredericton.

Ce financement pluriannuel se fera tout d’abord sur trois ans, «mais nous voulons bâtir ça à plus long terme».

«Nous savons combien d’enfants il y a dans notre province chaque année. Nous avons donc les outils pour créer plus de stabilité et donner la chance à nos enseignants de se concentrer sur l’essentiel, nos élèves dans les classes», a affirmé le premier ministre sortant, mardi matin, entouré de son épouse et de ses candidats, dans la région de la capitale provinciale.

Le financement à long terme des projets d’infrastructures scolaires «permettra aux parents et aux leaders communautaires de mieux comprendre où en sont les choses d’un point de vue des infrastructures», a indiqué M. Alward.

Le Parti progressiste-conservateur s’est également engagé à «écarter la politique» de la planification scolaire en garantissant «une nouvelle approche collaborative» avec les éducateurs, les universitaires, les parents et des représentants du monde des affaires.

«Les politiciens ne sont pas les experts en éducation, ce sont les parents, les enseignants, les chercheurs et tous ceux qui contribuent à l’éducation de nos jeunes», a mentionné le chef conservateur.

Il s’est permis au passage une attaque à l’endroit du précédent gouvernement libéral de Shawn Graham, «qui a perturbé le système d’éducation anglophone» en repoussant le point d’entrée du programme d’immersion en français.

Le ministre de l’Éducation de l’époque, Kelly Lamrocque, est dorénavant candidat pour le NPD dans Fredericton-Sud.

David Alward et sa femme, Rhonda, se sont rendus par la suite dans une garderie de Fredericton pour faire la lecture à des enfants. La caravane des conservateurs passe la journée dans la région de la capitale.