Dieppe: les Bencheikh ne seront pas expulsés

DIEPPE – Les Bencheikh de Dieppe peuvent demeurer au Canada. La famille tunisienne qui était menacée d’expulsion a reçu la bonne nouvelle mardi.

«On nous a rendu justice», a lancé à l’Acadie Nouvelle la mère de famille maintenant rassurée.

La famille Bencheikh est arrivée au Canada il y a trois ans. Convertie au christianisme depuis une quinzaine d’années, la famille affirme avoir été persécutée à un tel point qu’elle a pris la décision de quitter son pays d’origine pour adopter le Canada.

Or, au début d’août, les Bencheikh ont appris que leur demande d’asile pour motif religieux a été refusée. Du coup, le gouvernement fédéral leur a donné jusqu’au 5 septembre pour quitter le Canada de leur plein gré, sans quoi la famille serait déportée.

L’histoire de la petite famille francophone de Dieppe a soulevé un tollé médiatique, à un tel point que plusieurs citoyens ont agi et contacté leur député pour leur demander d’infirmer leur décision. Le maire de Dieppe, Yvon Lapierre, a également demandé à ses citoyens d’intervenir.

L’opération semble avoir fonctionné puisque la famille a reçu la bonne nouvelle du bureau du député fédéral Robert Goguen mardi après-midi.