Voies de fait: un agent de la GRC plaide coupable

FREDERICTON – Un agent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) qui s’était plaint de ne pouvoir fumer de la marijuana à des fins médicales en portant son uniforme pour traiter un trouble de stress post-traumatique a plaidé coupable à des accusations de voies de fait contre quatre agents de la GRC.

Le caporal Ron Francis avait auparavant plaidé non coupable à des accusations de voies de fait contre deux agents lors d’un incident s’étant produit le 6 décembre à Fredericton et non coupable à des accusations de voies de fait contre deux autres agents à Oromocto le 12 janvier dernier.

Le caporal Francis, qui est actuellement en congé de la GRC, devait subir son procès à compter de mercredi pour les accusations liées aux événements de décembre, mais l’accusé a finalement décidé de plaider coupable pour les deux incidents.

Il a également plaidé coupable d’avoir contrevenu à l’ordre d’un juge, qui lui avait interdit de consommer ou posséder de l’alcool ou d’autres substances illicites sans ordonnance.

Le prononcé de la sentence doit avoir lieu le 3 novembre.