Un député libéral du NB démissionne

FREDERICTON – Le député libéral désigné de Saint-Jean-Est démissionne avant même de faire son entrée officielle à l’Assemblée législative. Gary Keating a annoncé sa décision mardi soir.

«Après une grande réflexion, je suis parvenu à la conclusion que ce rôle n’était pas pour moi», affirme M. Keating dans une déclaration envoyée aux médias.

Le député libéral désigné de Saint-Jean-Est, Gary Keating, démissionne. Photo: Gracieuseté
Le député libéral désigné de Saint-Jean-Est, Gary Keating, démissionne. Photo: Gracieuseté

«Au cours de l’élection et pendant les dernières semaines, je me suis vite rendu compte que les longues heures et les déplacements associés à ce poste auraient un impact négatif sur ma santé et surtout sur ma famille.»

Le directeur d’une école secondaire de la région de Saint-Jean avait remporté son siège le soir du 22 septembre avec seulement 9 voix d’avance sur son adversaire progressiste-conservateur, le député sortant Glen Savoie.

Gary Keating ne dit pas clairement dans sa déclaration si un problème de santé est à l’origine de sa démission.

Le premier ministre Brian Gallant dispose de six mois pour déclencher une élection partielle. D’ici à l’élection d’un nouveau député dans Saint-Jean-Est, les libéraux disposeront de 26 députés à l’Assemblée législative contre 21 pour les conservateurs et 1 pour le Parti vert.

Les députés n’ont pas encore été officiellement assermentés.