Fusion: Bouctouche pourrait devenir plus grande en mai

Simone Belliveau, du comité conjoint Plus fort ensemble, parle au maire de Bouctouche, Aldéo Saulnier (droite). Acadie Nouvelle: Jean-Marc Doiron
Simone Belliveau, du comité conjoint Plus fort ensemble, parle au maire de Bouctouche, Aldéo Saulnier (droite). Acadie Nouvelle: Jean-Marc Doiron

BOUCTOUCHE – Moins d’un mois après l’échec du projet de regroupement à Atholville, un comité de résidants de Wellington lance officiellement une campagne qui vise le fusionnement à la ville de Bouctouche.

Le lancement a eu lieu dans l’Hôtel de Ville de la municipalité du comté de Kent, en présence du maire et du député provincial, entre autres.

Deux conseillers municipaux ont avoué être en faveur du projet. Ils ont confirmé que le cas d’Atholville a été discuté lors de réunions entre les conseillers.

«On a touché à la question, et on ne veut pas que ce qui s’est produit à Atholville se produise ici. De ce que je peux voir, avec notre conseil c’est positif», a affirmé à l’Acadie Nouvelle le maire adjoint Roland Fougère.

«Moi, personnellement, je pense que c’est une bonne chose. Peut-être qu’on a appris de ce qui s’est passé à Atholville. On s’assure que le processus soit transparent et que le conseil se sent à l’aise. Je pense que ça va bien marcher, mais on ne sait jamais. Je ne peux pas parler pour les autres», a dit pour sa part la conseillère Pauline Hébert.

L’été dernier, un comité s’est formé dans le DSL de Wellington afin de mener le dossier du fusionnement avec la ville de Bouctouche. Lundi, ils ont dévoilé leur logo et leur site web (www.ensembletogether.ca). Ils ont également mis sur pied une ligne téléphonique (743-7272) et une adresse courriel (info@ensembletogether.ca), afin que les résidants puissent poser des questions.

Le 19 janvier, une réunion de consultation publique aura lieu au centre communautaire de Bouctouche dans le cadre d’une étude de faisabilité. Les résidants de la grande région pourront alors se prononcer sur la question.

En février, une autre réunion aura lieu pour présenter les résultats de l’étude de faisabilité. C’est alors qu’on devrait connaître les détails entourant l’impact sur le taux de taxation, ainsi que la forme que prendrait son conseil municipal.
Le plébiscite sur la fusion de Wellington à Bouctouche devrait avoir lieu en mai. S’il va de l’avant, Bouctouche absorbera le district de services locaux de Wellington, avec ses 2280 habitants et ses 137 kilomètres carrés de territoire. Notons qu’à l’heure actuelle, Bouctouche a une population de 2423 habitants et une superficie de 18 kilomètres carrés.