Une autre tuile s’abat sur Coop Atlantique

DIEPPE – La station-service Coop Express de St-Anselme, à Dieppe, ferme ses portes en raison de difficultés financières. Il s’agit d’un autre dur coup pour Coop Atlantique, qui a essuyé plusieurs revers au cours des derniers mois.

La succursale Coop Express, près de l’intersection de la rue Amirault et du chemin Chartersville, a cessé ses activités mercredi.

Sur une affiche placée sur la porte d’entrée de l’entreprise, on explique que le poste d’essence «a connu de nombreuses difficultés et l’exploitant estime que ce commerce n’est plus financièrement rentable.»

- Acadie Nouvelle: Jean-Marc Doiron
– Acadie Nouvelle: Jean-Marc Doiron

«J’ai donc le regret de vous informer que le poste d’essence Coop Express de St-Anselme fermera ses portes le 25 février 2015», peut-on lire dans la lettre, signée par Lisa LeBlanc, conseillère auprès des postes d’essence de Coop Atlantique.

Bernie Belliveau, chef d’exploitation de la succursale anciennement connu comme «Busy Bee», était présent sur les lieux quand l’Acadie Nouvelle s’y est rendue, vendredi matin. Il n’a cependant pas été en mesure d’accorder une entrevue pour des raisons légales.

M. Belliveau est devenu exploitant de la coopérative il y a environ cinq ans. À l’époque, le nom de la station-service avait déjà été changé de Busy Bee à Coop Express.

Coop Atlantique continue d’offrir un service aux résidants de Dieppe au magasin d’alimentation et au poste d’essence situés sur le boulevard Dieppe.

«Nous sommes confiants que de nouvelles possibilités nous permettront de croître et de prospérer ensemble», affirme Mme LeBlanc dans la lettre.

La fermeture de la station-service Coop Express de St-Anselme s’ajoute à la liste d’échecs du réseau Coop Atlantique au cours des derniers mois. En mai 2014, il a supprimé 12 emplois à Moncton en raison de la perte du marché des Îles de la Madeleine.

-Acadie Nouvelle: Jean-Marc Doiron
-Acadie Nouvelle: Jean-Marc Doiron

En septembre, la Coopérative de Caraquet a délaissé Coop Atlantique lors de la création de la nouvelle Coop IGA Extra. Un mois plus tard, les coopératives de Robertville et de Richibucto-Village ont fermé leurs portes.

Dans la turbulence, un nouveau dirigeant a été nommé à la tête de Coop Atlantique. Bryan Inglis a succédé à Paul-Émile Légère et est devenu chef de direction de l’entreprise. M. Légère n’était en poste que depuis 2011.

Enfin, il y a à peine deux semaines, Coop Atlantique a annoncé la suppression de 50 postes à temps plein à son siège social, à Moncton.