Paul Couture reçoit une peine de 4 ans

BATHURST – Paul Couture, un résidant de Petit-Rocher âgé de 26 ans, a récemment été condamné à quatre ans de prison après avoir changé son plaidoyer. Il avait finalement reconnu, le 5 février, sa culpabilité aux accusations de séquestration et d’agressions sexuelles sur son ancienne conjointe, et d’avoir pointé une arme à feu prohibée dans sa direction.

Cependant, vu qu’il est emprisonné depuis les faits de février 2014, son incarcération préventive est comptabilisée d’un jour et demi par 24 h. Il lui reste à purger deux ans et demi de sa peine.

Lors de son arrestation, le 27 février 2014, il a renoncé à son audience de libération, avant de changer d’avis à la fin du printemps. En août, le tribunal de Bathurst avait refusé sa mise en liberté.

Le juge Ronald LeBlanc, après avoir entendu des témoignages, a conclu que M. Couture représenterait un danger pour la plaignante s’il était relâché, même sous conditions.

L’automne dernier, il a choisi de subir un procès devant seulement un juge de la Cour du Banc de la Reine de Bathurst. Son enquête préliminaire devait se tenir pour une demi-journée, mais le prévenu y a renoncé en plaidant coupable, il y a un mois. Sa sentence est tombée le 24 février.