Haut-Madawaska: le réseau Vitalité s’engage pour 20 ans

CLAIR – Le Village de Clair a signé un bail de location de 20 ans avec le Réseau de santé Vitalité comme partenaire-utilisateur du Centre de santé communautaire du Haut-Madawaska qui verra le jour dans la localité.

L’administration municipale a officialisé l’entente lors de son assemblée mensuelle publique, lundi.

Le maire Pierre Michaud a mentionné que dans le cadre de cette entente de 20 ans, qui sera renouvelable à échéance, le Réseau Vitalité versera un montant annuel de 37 000 $ pour le fonctionnement des lieux. Il correspond à sa surface d’occupation en pieds carrés, soit l’équivalent d’environ 35 % de la superficie.

«C’est l’un des gros morceaux qu’on avait besoin pour notre projet. Il nous reste maintenant à franchir une autre étape et à signer un partenariat avec le gouvernement du Nouveau-Brunswick», a dit le maire Michaud.

Le Village de Clair agrandira son édifice municipal pour la création de ce Centre de santé communautaire du Haut-Madawaska. Il s’agit d’un projet de 1,5 million $.

Le Village de Clair, le Réseau Vitalité et le gouvernement du Nouveau-Brunswick par l’entremise de la Société de développement régional (SDR), contribueront chacun 500 000 $ envers cette initiative.

Le conseil municipal de Clair s’est récemment présenté devant la Commission des emprunts capitaux du Nouveau-Brunswick pour l’obtention d’une somme de 1 million $.

De ce montant, 500 000 $ seront par contre remboursés par l’entremise du bail de location du Réseau de santé Vitalité au cours des deux prochaines décennies.

Selon le maire Michaud, ce projet cadre bien avec les lignes directrices du Réseau Vitalité pour la prestation des services. Il estime que les décisions ont été prises pour les bonnes raisons et qu’il s’agit d’un scénario gagnant pour les deux parties.

L’actuelle Clinique médicale du Haut-Madawaska est située à l’intérieur de l’édifice municipal de Clair. L’édifice sera agrandi de 6500 pieds carrés par l’arrière du bâtiment.

Le maire Michaud a rappelé que tout au long des discussions, la localité a misé sur l’importance de ce projet pour le développement économique et la rétention de la population du Haut-Madawaska. Selon lui, les autres parties impliquées ont compris l’urgence d’agir dans ce qui s’avère une décision d’affaires avant tout.

Deux jeunes médecins, dont l’un natif de la région, s’installeront dans ce centre de santé communautaire, ce qui a joué en faveur du projet, soutient le maire Michaud.

Cela démontre, selon lui, l’importance de ramener et garder des jeunes familles dans le Haut-Madawaska.

Une infirmière-praticienne et une autre infirmière, toutes deux déjà en poste, occuperont aussi des locaux dans ce Centre de santé communautaire. On souhaite que d’autres spécialistes du Réseau Vitalité viennent sur une base régulière y offrir des services.