Mandat prolongé pour Ronald Godin

BATHURST – Le défenseur du consommateur en matière d’assurances, Ronald Godin, a accepté une prolongation de son contrat. Il demeurera en poste fort probablement jusqu’à la fin de l’année.

Le poste avait tout de même été ouvert en février et les candidats avaient jusqu’au 27 du même mois pour soumettre leur CV, en vue d’occuper la fonction à partir du 1er mai.

N’ayant pas eu de nouvelles sur celui qui allait lui succéder et vu que l’échéancier approchait, Ronald Godin s’est permis de questionner à ce propos les fonctionnaires de Fredericton.

Finalement, on lui a proposé de rester en place, étant donné que l’appareil gouvernemental fait l’objet d’une révision.

«Au bureau du premier ministre, on m’a demandé aujourd’hui (lundi) si je resterais, disant que le remplacement et le maintien du poste font partie d’un paquet d’autres choses à examiner dans l’administration de la province et que ça pourrait prendre le reste de l’année», a relaté le défenseur du consommateur en matière d’assurances.

«Je n’ai aucun problème à demeurer en poste, mais j’ai demandé qu’un avis de 60 jours me soit donné dans le cas où mon mandat se terminerait. Ils ont même évoqué la possibilité de faire des arrangements si la situation n’était pas encore réglée d’ici la fin de l’année», a précisé Ronald Godin.

Jusqu’à la mi-décembre et alors que le contrat de dix ans de M. Godin se terminait à la fin de 2014, les employés étaient dans l’inconnu quant à l’avenir du bureau.

L’ancien gouvernement Alward envisageait de transférer le poste à Saint-Jean, sous la responsabilité de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs.

Le gouvernement Gallant a, par contre, statué sur son maintien dans la région Chaleur. Les deux ministres de Bathurst, Brian Kenny et Denis Landry, avaient travaillé en coulisses pour que le bureau demeure à Bathurst, ce qui rassure M. Godin sur le futur de l’organisme et de ses employés.

«Je me fie quand même sur leurs déclarations qui étaient assez nettes», a noté Ronald Godin.

Le bureau du consommateur en matière d’assurances compte quatre employés à temps plein et un autre à mi-temps.