«Épidémie d’enthousiasme» au Grand défi des Héros du coeur (VIDÉO)

SAINT-LOUIS-DE-KENT – C’est parti! Les 61 cyclistes du cinquième Grand défi des Héros du coeur ont lancé leur périple de plus de 1200 kilomètres autour de la province.

C’est avec fébrilité palpable que les Héros du coeur, ce groupe représentant 16 écoles du District scolaire francophone Sud, ont entrepris, jeudi, leur tournée du Nouveau-Brunswick. L’expédition d’une durée de cinq jours a pour but de promouvoir l’activité physique et la vie saine dans la province.

Le peloton a fait son premier arrêt à l’école Mgr.-Marcel-François-Richard, vers 9 h, pour sa traditionnelle cérémonie d’ouverture.

Les élèves et le personnel de l’école ont accueilli avec enthousiasme les sportifs amateurs. Ils ont réservé des applaudissements particulièrement chaleureux pour les cinq membres de l’école qui prennent part à l’aventure, soit les élèves Colin Cormier, Joshua Gallant, Maxime Savoie et Mathieu Landry, ainsi que l’enseignante Marie-Claude Vienneau.

«Tout le monde est excité. Ça pousse dur le premier jour. Au cours des prochains jours, on va faire des kilomètres fous en vélo», a affirmé en riant Joshua Gallant, élève de la 9e année qui entame son deuxième Grand défi des Héros du coeur.

«Les troisième et quatrième jours, c’est plus dur. Mais par la fin, tu es tout content. C’est un temps de célébration.»

Cette année, les Héros du coeur traverseront le Nouveau-Brunswick dans le sens antihoraire. Pour les cyclistes, cela veut notamment dire qu’ils devront monter ce que l’on décrit comme «la plus grosse butte de la province». Le pic, nommé l’Upsalquitch, est une section de route de 8 kilomètres à l’ouest de Campbellton ayant un dénivelé positif d’environ 300 mètres.

«On dit que c’est la plus grosse butte de la province, et on va la monter cette année. On va prendre notre temps pour la monter. Ça va être un bon défi», explique Danielle Dumouchel, de Saint-Jean.

«Je suis un peu nerveuse, je ne sais pas exactement à quoi m’attendre, mais ça va être le fun. On a vraiment un bon groupe», ajoute celle qui entreprend le grand défi pour la première fois cette année.

Sylvain Leclerc, fondateur de l’initiative, entame pour sa part sa cinquième tournée en tant que coordinateur des Héros du coeur. Pour lui, le voyage est une occasion pour les jeunes de vivre une expérience qui les préparera pour la vie adulte.

«On continue de créer une épidémie d’enthousiasme!», a-t-il lancé jeudi matin.

«D’une année à l’autre, ce n’est jamais la même aventure. On ne sait pas du tout ce qu’on va rencontrer. Il y a beaucoup d’excitation et beaucoup de nervosité aujourd’hui (jeudi). Les nouveaux, ils ont des fourmis dans les jambes. Ils ont hâte de partir. Une fois que le premier coup de pédale est donné, le temps est donné, le mouvement est lancé et c’est le bonheur total.»

La tournée se terminera lundi soir à 18 h, à l’école Clément-Cormier de Bouctouche. La cérémonie de fermeture comprendra un souper et un spectacle avec Citrouille, personnage joué par Luc LeBlanc au Pays de la Sagouine.

L’activité se veut aussi une campagne de financement pour améliorer les activités sportives et récréatives en milieu scolaire. Cette année, la collecte a permis de verser 56 000 $ à cette fin.