Homme arrêté près d’une école de Dieppe: aucune arme à feu trouvée

DIEPPE – La GRC a mené une opération sur la rue Doucet à Dieppe, jeudi matin, non loin de l’école Sainte-Thérèse, où un homme a été arrêté sans incident. Aucune arme à feu n’a été trouvée.

Les policiers ont établi un périmètre de sécurité vers 11 h 20 à Dieppe. Selon le sergent d’état-major, Éric Larose, l’opération découlait d’une enquête concernant des menaces qui auraient été proférées. La GRC ne dévoile pas, pour l’instant, la nature de ces menaces.

La direction de l’école Sainte-Thérèse a envoyé une note par courriel aux parents, vers 1 h 20, affirmant qu’une personne armée aurait été aperçue au tour de l’école.

«Ce matin, nous avons appris qu’une personne armée circulait autour de l’école. Immédiatement, la GRC est intervenue et a pris les mesures nécessaires», peut-on lire dans le courriel dont l’Acadie Nouvelle a obtenu copie.

Or, il n’en est rien.

«Il ne s’est rien passé à l’école en tant que telle», a confirmé le policier.

«En aucun temps on a demandé à l’école de barrer les portes ou quelque chose dans le genre.»

L’opération a duré environ 15 minutes. L’homme a obtempéré aux directives des policiers.

«On l’a arrêté, on a fait une fouille, et aucune arme à feu n’a été trouvée sur les lieux», a ajouté M. Larose.

Un policier a tout de même été envoyé à l’école après pour rassurer la direction.

«Pour nous c’était un appel de routine», a précisé le sergent d’état-major.

Il a été impossible de joindre la direction de l’école ou un porte-parole du district scolaire.