Le public a une chance de profiter du confort du Larry’s Gulch

Gracieuseté
Gracieuseté

KEDGWICK – Les membres du public auront désormais la possibilité de séjourner au controversé pavillon Larry’s Gulch grâce à un tirage au sort annuel, a annoncé le gouvernement provincial, lundi.

«Niché dans un paysage naturel à couper le souffle offrant des possibilités de pêche au saumon reconnues mondialement, Larry’s Gulch figure parmi les meilleures destinations au Nouveau-Brunswick», a affirmé le ministre du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture, Bill Fraser.

«Bien qu’il s’agisse d’un endroit magnifique pour faire des affaires pour le compte du gouvernement avec des investisseurs et d’autres intervenants, notre gouvernement estime que les Néo-Brunswickois devraient aussi avoir l’occasion de le découvrir. J’invite donc tous les pêcheurs à la ligne qui le souhaitent à participer au tirage au sort afin de remporter un séjour inoubliable au pavillon Larry’s Gulch.»

Les personnes intéressées peuvent s’inscrire en ligne du 15 juin au 13 juillet. Des droits d’inscription de 10 $ seront exigés.

Cette année, les excursions de pêche à gagner se dérouleront du 22 au 24 août. Huit tirages seront effectués pour ces dates. Chaque gagnant pourra amener une autre personne avec lui. L’équipement de pêche, les guides, les repas et l’hébergement seront fournis sans frais aux gagnants.

Le pavillon Larry’s Gulch fait couler beaucoup d’encre depuis de nombreuses années au Nouveau-Brunswick. Tout récemment, l’Acadie Nouvelle révélait en exclusivité que le camp de pêche aurait été utilisé à des fins partisanes par le gouvernement de David Alward de 2012 à 2014.

En février, on apprenait également que des patrons de Brunswick News ont également étouffé une histoire gênante et ont tenté de faire modifier des documents gouvernementaux pour effacer les traces d’un séjour au camp de pêche Larry’s Gulch.

À LIRE AUSSI:

– Utilisation douteuse par les progressistes-conservateurs

– Crise chez Brunswick News: trois patrons dans la tourmente

– Une «entité indépendante» enquêtera sur l’affaire Larry’s Gulch