Festival du homard: des dizaines de milliers de personnes à Shediac

Le 66e Festival du homard de Shediac a été un franc succès, selon les organisateurs. Le beau temps était au rendez-vous, alors que des dizaines de milliers de personnes ont pris d’assaut la capitale du homard du 8 au 12 juillet.

Les activités se sont chevauchées tout au long du festival. Le coup d’envoi a été donné mercredi soir avec une dégustation de la plus longue guedille au homard. Mesurant 88 pieds et 5 pouces et contenant plus de 80 livres de chair de homard, elle a été dévorée en moins de 20 minutes par les quelque 200 détenteurs de billet.

Les jeunes et moins jeunes ont pu faire quelques tours de manège au cirque venu s’installer en ville pour la durée du festival. Roland et monsieur Crapaud ont également diverti la foule, suivi de Jacques Comeau et de Félix et Jean Belliveau. Un concours de sculpture de sable a aussi pris place à la plage Parlee.

Le traditionnel souper au homard a également eu lieu, dimanche après-midi. Les organisateurs ont fermé au transit une section de la rue principale, au centre-ville, pour y installer une table de 1000 pieds en longueur, où 1000 convives ont pris place pour déguster 1000 homards. La semaine de festivités s’est finalement terminée avec le spectacle d’Angry Candy, sur la rue Main.

Mais de toutes les activités, c’est l’événement culinaire Bouchons et pinces (Corks & Claws) qui semble le plus avoir retenu l’attention. Les 250 billets ont été vendus en moins de 24 h de leur mise en vente. Dix chefs ont présenté leurs créations originales au Centre multifonctionnel, samedi soir. Les détenteurs de billets ont pu déguster les mets présentés, en plus d’une sélection de cinq vins.

«C’est la première année qu’on offre cette activité et je doute fortement que ce soit la dernière. Toute la semaine nous avons reçu des appels de gens qui voulaient des billets, mais nous n’en avions plus. C’est un heureux problème», raconte le directeur du comité organisateur du Festival du homard de Shediac.

Danny Pellerin raconte avoir passé une semaine mémorable. Le compte officiel doit encore être fait, mais il estime que plus de 30 000 personnes ont pris part aux différentes activités tout au long de la semaine. Le directeur n’a que d’éloges à donner à tous ceux qui ont mis la main à la pâte pendant le festival.

«C’est grâce aux bénévoles, encore une fois. C’est grâce à eux si nous avons encore une fois pu rayonner au travers de notre festival. En tant que résident de Shediac, je suis particulièrement fier de ce que nous avons accompli cette année.»