Incendie à Shediac: une femme sauvée de justesse

Un incendie a éclaté dans un immeuble d’habitation au centre-ville de Shediac, dans la nuit de dimanche à lundi, jetant 24 personnes à la rue. Un triste événement survenu en pleine période d’achalandage estival dans la capitale du homard.

Monique Gallant était dans son lit lorsqu’elle a été éveillée brusquement par des coups violents sur la porte d’entrée de son appartement, situé sur la rue Pascal-Poirier. Il était 1 h du matin. C’est un voisin qui lui a sauvé la vie.

«”Sortez! Le feu, le feu est pogné!”, qu’il criait.»

Monique Gallant (à droite) constate l'étendue des dégâts avec le prévôt des incendies. - Acadie Nouvelle : Anthony Doiron
Monique Gallant (à droite) constate l’étendue des dégâts avec le prévôt des incendies. – Acadie Nouvelle : Anthony Doiron

Une épaisse fumée noire avait déjà envahi les pièces à l’extérieur de sa chambre. La dame de Shediac est immédiatement sortie de sa demeure pour se réfugier auprès des autres évacués le long de la route. C’est alors qu’elle a remarqué de gigantesques flammes sur le toit de l’édifice de deux étages.

«Ma maison était en feu. Je ne réalisais pas encore. Je n’arrive toujours pas à le croire.»

Les autorités n’ont pas tardé à arriver.

Au total, 30 pompiers et camions de service d’incendie ont été dépêchés sur les lieux. Le feu a été maitrisé en une quinzaine de minutes, et les derniers points chauds ont été éteints une heure après. Les dégâts sont importants, mais personne n’a été blessé.

Denis LeBlanc, le fils de Monique, était au boulot lorsqu’il a eu mot de l’incendie. Il a immédiatement tenté de joindre sa mère au téléphone, mais sans succès.

«Je craignais le pire, mais heureusement elle est saine et sauve. Nous avons perdu notre maison, mais ma mère est en vie. C’est tout ce qui compte.»

Personne n’a été blessé, mais 24 locataires ont dû être évacués. Au total, ils sont 14 à se retrouver sans logis, devant être pris à charge par la Croix rouge. Monique Gallant est du nombre.

«Je ne sais pas ce que je vais faire maintenant. Heureusement j’ai de la famille dans les environs. C’est terrible ce qui nous est arrivé… je suis sans mot,» dit-elle, retenant ses larmes.

Toutefois, ce ne sont pas tous les locataires qui ont cette option. Kalina McCaul, responsable des communications pour la Croix rouge, indique qu’une dame de 79 ans évacuée est sans proches ni amis dans la région.

«Nous lui fournissons un toit et de la nourriture en attendant que des arrangements puissent être faits pour remédier à sa situation précaire. C’est une situation difficile pour tout le monde, mais nous faisons tout en notre pouvoir et comptons sur la générosité des gens,» assure-t-elle.

Cause de l’incendie inconnue

L'incendie s'est déclaré vers 1h dans la nuit de dimanche à lundi. - Acadie Nouvelle : Anthony Doiron
L’incendie s’est déclaré vers 1h dans la nuit de dimanche à lundi. – Acadie Nouvelle : Anthony Doiron

Les flammes semblent avoir pris naissance dans le toit de l’un des appartements à l’étage supérieur de l’édifice. Questionné sur place par l’Acadie Nouvelle, le prévôt des incendies avoue qu’il est encore trop tôt pour écarter complètement la thèse de l’incendie criminel. La cause ne serait pas d’origine électrique.

La chef du service d’incendie de Shediac explique que les résidents avaient déjà tous évacué le bâtiment avant l’arrivée des autorités.

«Le feu était intense, mais nous sommes parvenus à en venir à bout rapidement grâce à l’intervention des services d’incendie des villes et villages avoisinants. Quand on parle d’un feu, chaque seconde compte.»

La cause exacte de l’incendie devrait être déterminée d’ici les prochains jours.