AC/DC se prépare à enflammer Moncton

Le chanteur Brian Johnson, le guitariste Angus Young et leurs collègues du groupe australien AC/DC ont fait fureur au Québec la semaine dernière, enflammant d’abord les Plaines d’Abraham de Québec, puis le Stade olympique de Montréal. Les rockeurs débarquent à Moncton, samedi, pour le 4e arrêt de leur tournée nord-américaine «Rock or Bust».

Un survol rapide des médias québécois dégage un consensus par rapport au spectacle de la nouvelle tournée d’AC/DC. Il est bon. Il est même très bon.

Dans le Journal de Montréal, on parle des organisateurs du Festival d’été de Québec qui sont «satisfaits à 150 %» du concert qui a attiré près de 60 000 personnes aux Plaines d’Abraham. La Presse décrit la prestation comme «l’enfer au clair de lune», Radio-Canada mentionne «un succès de foule sur les Plaines», alors que Huffington Post Québec parle de musiciens qui ont «déchargé leur énergie sur les Plaines».

Quant au spectacle à Montréal, TVA Nouvelles a fait savoir que le «stade olympique tremble au rythme de AC/DC» alors que Métro Montréal s’est contenté de titrer son article sur le sujet «AC/DC, A+».

«Les revues sont fantastiques. Les gens vont en avoir plein la vue», promet André Hudon, promoteur chez Donald K. Donald, soit l’un des groupes qui présentent le spectacle à Moncton.

Le groupe électrifiant sera à Moncton pour la deuxième fois, samedi, après avoir attiré plus de 65 000 spectateurs à la Côte magnétique en 2009. Tout en concédant que l’enthousiasme est un peu moins grand pour le deuxième spectacle, M. Hudon parle de ventes qui vont «très bien».

«Je sais que partout ailleurs, le band vend. Dans les autres villes, ce sont principalement des stades, et c’est à guichets fermés. C’est sûr que Magnetic Hill, c’est un grand terrain.»

«Ç’a été lent au début, quand nous sommes allés en vente en février. Mais naturellement, il y avait eu de grosses tempêtes de neige dans les Maritimes, donc ça ralentit les ardeurs. Mais plus on approche de l’événement, plus les gens semblent attirer vers le box office. Dans les dernières semaines, les ventes ont été très fortes.»

À la Côte magnétique, mardi, l’équipe de mise en scène a entamé ses travaux. Sa tâche n’est pas mince, comme AC/DC a la réputation de produire de concerts grandioses, avec pyrotechnie et effets spéciaux.

Le site du spectacle sera ouvert à 14 h, samedi. La musique doit commencer vers 18 h. Le premier acte sera composé du groupe de rock-blues californien Vintage Trouble et de la formation de raggae ontarienne Big Sugar.

M. Hudon suggère aux spectateurs d’acheter leurs billets à l’avance. Des billets seront vendus aux guichets, le jour de l’événement, mais de longues files d’attente sont prévues.

La tournée Rock or Bust a été lancée en Europe, en mai. Le coup d’envoi de la partie nord-américaine du tour a été donné il y a à peine une semaine. Avant de prendre l’avion pour Moncton, le AC/DC présentera son spectacle au TD Place Stadium, à Ottawa. Par la suite, le groupe poursuivra sa tournée à Détroit, dans l’état du Michigan, aux États-Unis.
UNE ÉQUIPE MÉDICALE DE 70 PERSONNES

Une troupe de 70 employés de l’Hôpital de Moncton assurera des médicaux lors du spectacle de AC/DC, samedi.

L’équipe médicale suggère aux spectateurs de boire beaucoup d’eau, d’être prêt en cas de pluie ou de grandes chaleurs, puis de consommer l’alcool avec prudence.

Des médecins, des infirmières immatriculées, des infirmières auxiliaires autorisées et du personnel administratif travailleront bénévolement lors de l’événement. Ils comprennent une infirmière examinatrice en cas d’agression sexuelle. Celle-ci rappelle qu’un «consentement éclairé est nécessaire avant d’entamer tout acte sexuel, ce qu’une personne intoxiquée n’est pas en mesure de donner».

Un édifice médical principal et un chapiteau satellite seront bien indiqués et accessibles de 15 h jusqu’à la fin du spectacle.

Lors du premier mégaconcert qui s’était produit au site de la Côte magnétique, soit les Rolling Stones, en 2005, une équipe bénévole de 120 employés de l’Hôpital de Moncton avait offert des soins médicaux aux quelque 80 000 spectateurs.
MÉGACONCERTS, MÉGAFOULES

Nombre approximatif de spectateurs aux mégaconcerts de la Côte magnétique
Rolling Stones, 2005: 80 000

Brooks and Dunn, 2006: 30 000

Tim McGraw et Faith Hill, 2007: 30 000

Eagles, 2008: 50 000

Bon Jovi, 2009: 30 000

AC/DC, 2009: 66 000

U2, 2011: 75 000

Nickelback, 2012: 25 000

Bruce Springsteen, 2012: 25 000 à 30 000
Source: Archives de l’Acadie Nouvelle