Par: Marcel Arseneau
Campbellton
Tous les aînés de la province s’unissent enfin pour rencontrer le gouvernement provincial dans le dossier des foyers de soins.

J’étais très heureux de lire dans l’Acadie Nouvelle du 31 juillet que nous sommes en présence d’une alliance au Nouveau-Brunswick pour discuter avec le gouvernement de Brian Gallant au sujet des tarifs dans les foyers de soins.

Je souhaite qu’en travaillant «main dans la main», l’Association francophone des aînés du N.-B., la Fédération des citoyens aînés ainsi que la Coalition pour les droits des aînés et des résidents de foyers de soins, formeront un front commun, qui selon moi, n’a jamais existé dans la province.

Il est grand temps que les divers groupes qui défendent les intérêts des aînés mettent de côté leurs différences. Ces groupes doivent mettre leurs énergies et leurs efforts en commun  pour revendiquer une politique juste et équitable concernant les tarifs dans les foyers de soins.

J’étais particulièrement content de lire dans l’Acadie Nouvelle que l’Association francophone des aînés était au premier rang de ce front commun en prenant le leadership pour l’union des forces. L’Association souhaite «davantage de concertation» selon le journal.

Tous les aînés de la province attendent des résultats positifs de cette union des forces.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle