Pour le meilleur et pour le pire… pendant 80 ans! (vidéo)

Célébrer 80 ans de mariage a de quoi impressionner. Les noces de chêne de William ‘Willie’ et Diana Robichaud méritaient donc d’être soulignées, eux qui font maintenant partie du cercle très restreint des plus vieux couples au monde.

 

Jeudi, plusieurs membres de la famille du couple Robichaud se sont rassemblés à l’Hôpital de Bathurst pour fêter cet événement qui sort de l’ordinaire. Le député fédéral d’Acadie-Bathurst, Yvon Godin, s’est joint aux proches.

Willie et Diana Robichaud, âgés respectivement de 101 et 99 ans, se sont mariés en 1935. Lui est originaire de Six-Roads et elle de Sainte-Rose.

«Ils se sont rencontrés dans un magasin à Sainte-Rose. Dans les années 30, il n’y avait pas grand-chose pour se divertir. Ça fait que le soir, tous les jeunes se rencontraient dans le petit magasin du coin. Pas longtemps après, ils se sont mariés. Ma mère avait 19 ans. Mon père, 21 ans», a raconté une de leurs filles, Rosa Gallant.

Ils étaient dans les premières familles à s’installer à Allardville et ont eu trois enfants, Albertine, Gérard et Rosa.

«Plus tard, mon père s’est construit une maison avec une rallonge pour un magasin. Ma mère s’occupait du magasin. Mon père prenait des contrats pour faire couper du bois pour le moulin de Bathurst», a précisé Mme Gallant.

Ils comptent maintenant 13 petits-enfants, 15 arrière-petits enfants et 2 arrière-arrière-petits-enfants.

L’évêque de Bathurst, Mgr Daniel Jodoin, a béni leur union. Ce n’est pas tous les jours qu’il a l’occasion d’assister à une telle célébration.

«C’est assez exceptionnel de fêter 80 ans de mariage. Le couple est encore en forme, à part un peu de problèmes de surdité. Nous les voyons rayonnant de bonheur, après tout ce parcours d’amour entre eux. Nous voyons que ce sont aussi des gens de foi. Durant 80 ans, on en vit des choses. Des joies, mais aussi des moments plus difficiles, des épreuves. Mais c’est ensemble, comme homme et femme de foi, qu’ils ont vécu tout ça, avec le Christ au coeur de leur vie», a témoigné l’évêque.

Depuis leur 45e anniversaire de mariage, les enfants marquaient l’événement en grand, au cas où leurs parents n’attendraient pas leurs noces d’or. Qui aurait osé imaginer qu’ils fêteraient 80 années d’union?

«Être ensemble aussi longtemps veut dire confiance, fidélité, intégrité, le dialogue surtout, et le pardon. C’est un peu le secret de leur amour qui dure toujours. Nous le voyons et nous le ressentons. La cérémonie du mariage dit que c’est pour le meilleur et pour le pire. Mes parents ont pris ça au sérieux», a fait remarquer leur fille.

Willie et Diana Robichaud reçoivent des soins de longue durée au centre hospitalier, en attendant une place dans un foyer. Insé-parables, ils partagent la même chambre.