Enquête sur la femelle orignal «vedette» abattue samedi (vidéo)

Le Service de la protection de la faune mène une enquête afin de déterminer si un chasseur a commis une infraction en tuant une femelle orignal qui était devenue le «symbole» ou la «mascotte» du village de Saint-René-de-Matane, situé un peu au sud de Matane, en Gaspésie.

Depuis plusieurs mois, elle était observée par les gens du secteur et des touristes qui s’en approchaient pour la photographier ou la nourrir.

L’animal «vedette» a été abattu samedi matin non loin de la route 195. La scène a été filmée par un passant et s’est retrouvée sur les réseaux sociaux.

Posté par Souvenir de la mascotte de st rene sur lundi 19 octobre 2015

Une page Facebook a été créée, sur laquelle on peut lire des propos très durs envers le chasseur et sa conjointe. Plus de 50 000 personnes ont visionné la vidéo réalisée par un photographe avant l’événement.

Samedi, des agents de la Sûreté du Québec sont même intervenus pour escorter le couple de chasseurs afin d’éviter tout incident avec des gens de la région.

Même le député péquiste de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, a mis son grain de sel, rappelant à quel point il peut être dangereux de chasser près d’une route ou d’une maison.

C’est peut-être ce point qui n’aurait pas été respecté par le chasseur.

Un porte-parole du Service de la protection de la faune, Jacques Nadeau, a indiqué que les enquêteurs doivent vérifier comment s’est effectué l’abattage, le lieu, le moment ou si la personne avait un permis. Si l’enquête démontre un impair, le dossier sera remis à un procureur de la Couronne.

M. Nadeau a cependant indiqué que la chasse était ouverte lors de l’événement qui fait jaser.