Autre immense succès pour Courir pour lire [vidéo]

 

Le temps gris et froid n’a pas ralenti les quelque 3200 participants à la 16e course Courir pour lire, tenue dimanche, à Moncton.

La médaille d’or du marathon est revenu à Ryan O’Shea de New Maryland avec un chrono de 2h39m54s. Il a ainsi fracassé le record de Steven Bagole de 2h39m57s établi en 2011. Ian MacIntyre d’Halifax (2:47:21) et Remi Guitard de Moncton (2:56:24) l’ont suivi au fil d’arrivée.

Lee Roy, de Beresford, un habitué des podiums, a facilement remporté l’épreuve du demi-marathon en 1:14:11, devançant par près de 9 minutes son plus proche rival, le Néo-Écossais Chris Milburn (1:23:02). Jeff Queen, de Saint-Jean, a pris le troisième rang (1:23:36).

Le 10 km a été particulièrement serré, moins de 20 secondes séparant les quatre premiers coureurs. Brad McLellan de Bathurst et Linda Macdonald de Bedford, en Nouvelle-Écosse, ont terminé ex-aequo en première position avec un chrono identique de 39:35.

Au 5 km, c’est Steven Feeny qui a été le premier à franchir la ligne d’arrivée en 18:43. Le jeune homme âgé de 14 ans de Chamcook, près de Saint-Jean, en était à sa première participation à l’événement.

«Je suis très fier de mon temps aujourd’hui. Je me suis beaucoup entraîné pendant le dernier mois. Ce ne sera pas la dernière fois que j’y participe, c’est certain.»

Même son de cloche pour Shaun Girouard. Même s’il n’est pas monté sur le podium, pour l’homme de Caraquet, l’important était de donner tout ce qu’il avait.

«C’est Courir pour lire, je trouve que c’est vraiment important de soutenir cette cause-là,» dit-il, tentant encore de reprendre son souffle.

La course annuelle vise à amasser des fonds pour contribuer aux projets d’alphabétisation des écoles francophones et anglophones du sud-est du Nouveau-Brunswick, ainsi que d’autres programmes orientés vers les adultes.

La ville de Moncton a fermé plusieurs tronçons de route aux automobilistes pour permettre aux participants de circuler librement dans un circuit en plein centre-ville. Des milliers de coureurs ont défilé tout le week-end dans les rues de la métropole du Sud-Est.

L’événement a débuté sur une note familiale. La Course de l’amitié a eu lieu vendredi soir, puis la Marche de Famille a pris place le lendemain matin. Les coups d’envoi pour le Marathon, le demi-marathon, le 10 km et le 5 km ont été donnés à 8 h et 8 h 30, dimanche.

La directrice de la course, Susan Edgett, se réjouit du dénouement.

«C’est fantastique de voir autant de gens se rassembler autour d’un même objectif. C’est la preuve que ce qui est bon pour le corps l’est aussi pour l’esprit. Et en plus, nous encourageons une bonne cause.»

Cette année, les organisateurs sont parvenus à récolter plus de 60 000 $ en frais d’inscription. Plus de 500 000 $ ont été amassés depuis la toute première présentation de l’événement, en 2000.

«Nous pouvons tous être fiers de ce qui a été accompli aujourd’hui. Beaucoup de gens se sont dépassés à la course et nous serons en mesure d’aider d’autres personnes à améliorer leur niveau de lecture.»