Pas de cadeau de Noël à la pompe

Le prix de l’essence au Nouveau-Brunswick et le reste des Provinces maritimes haussera de trois cents d’ici la fin de la semaine, prédit un expert de l’industrie.

Dan McTeague, analyste en chef de Gasbuddy.com, prévoit que le prix moyen de l’essence ordinaire dans la province passera de 94,9 cents le litre à près de 98 cents le litre.

Des calculs effectués à partir de données du marché NYMEX laissent plutôt prévoir une hausse de 1 cent le litre au prix maximum de l’essence. La Commission de l’énergie et des services du Nouveau-Brunswick fixe un nouveau prix maximum chaque jeudi à 0 h 01. Depuis jeudi dernier, le prix maximum de l’essence ordinaire libre-service dans la province est de 98,4 cents le litre.

Mardi, les prix les plus faibles au Nouveau-Brunswick se retrouvent dans la région de Fredericton et d’Oromocto, où huit stations-services affichent des prix sous 90 cents le litre. Un poste d’essence à Shediac et un autre à Moncton vendent l’essence ordinaire pour moins de 93 cents le litre.

Les prix les plus élevés sont à Tracadie-Sheila, Shippagan, Rogersville, Woodstock et Lamèque. Dans ces régions, un litre d’essence ordinaire coûte 98,9 cents le litre.

Dans le centre et l’ouest du Canada, M. McTeague prédit des hausses de 2 à 3 cents le litre.

«Ceux qui s’attendaient à une prime de Noël par le biais d’une baisse du prix de l’essence pourraient être désappointés en raison de la faible valeur du huard et des prises de bénéfices par les spéculateurs et raffineurs.»

«Comme ils avaient vu la dégringolade du pétrole brut la semaine dernière, les conducteurs s’attendaient à un allègement à la pompe, mais ils ont eu plutôt eu une hausse surprenante. Les manoeuvres de la Réserve fédérale des États-Unis sur les taux d’intérêt et des discussions au Canada concernant la possibilité de doubler le déficit vont probablement mener à des prix d’essence plus élevés d’ici la fin de la semaine.»

Les prix d’essence les plus faibles au pays sont au Manitoba et en Alberta, avec 84,8 et 85,7 cents le litre respectivement. Les prix les plus élevés sont en Colombie-Britannique, à 111,4 cents le litre, et au Québec, à 104,2 cents le litre. La moyenne nationale est de 97,6 cents le litre.