Tracadie: plus d’argent pour le déneigement

L’année prochaine, Tracadie investira plus d’argent dans le déneigement et pour son personnel, tout en continuant à mettre de l’argent de côté. Selon le budget adopté mardi, la réserve de la municipalité dépassera le 1,1 million $ fin décembre 2016.

En 2016, les taux de taxe seront semblables à ceux de 2015, à Tracadie. C’est ce qui ressort du prochain budget de la municipalité que les élus locaux ont adopté mardi soir lors d’une réunion extraordinaire du conseil municipal.

Pour autant, les résidants paieront un peu plus cher en raison d’un montant imposé par le gouvernement provincial pour payer les coûts liés au fonctionnement de la GRC qui augmentera légèrement (+ 0,0206 $ par 100 $ d’évaluation).

Plus largement, le budget 2016 de Tracadie s’annonce plus important que celui qui s’achève. Les dépenses dépasseront les 12 millions $.

«La municipalité régionale poursuit son travail, afin de consolider et d’améliorer ses structures financières, matérielles et humaines», commente le maire, Aldéoda Losier.

Une enveloppe de 50 000 $ sera investie pour renforcer le personnel municipal. L’idée étant d’assurer la présence permanente d’agents administratifs, y compris en période de vacances.

La ville revoit à la hausse ses dépenses prévisionnelles relatives aux changements climatiques (de 150 000 $ comparé à 2015). Celles-ci comprennent les opérations de déneigement. Les conseillers souhaitent aussi mettre en place un comité des fêtes.

Tracadie puisera ses revenus des taxes, des locations d’infrastructures (par exemple, l’aréna ou la piscine) et de subventions gouvernementales.

Le taux pour les services d’eau augmentera de 24 $ et celui pour le service d’égouts de 6 $. La redevance d’usage pour le service de la distribution d’eau et celle pour la collecte des eaux usées ont toutes les deux été fixées à 270 $.

Le budget du fonds d’eau et d’égouts 2016 avoisine les 2 millions $ (1 905 200 $). En adoptant ces deux budgets (général, eau et égouts), les élus envisagent une réserve financière de plus de 1,1 million $.

La situation convient aux résidants. Gaétan Savoie, de Tracadie-Beach, et Martin Richardson, de Rivière-du-Portage, assistaient aux débats de mardi.

«On est satisfait de la gestion financière de notre ville», concluent-ils.