Tempête: la majorité de la province y a goûté

Pelle à la main, ce brave homme est prêt à affronter la tempête. - Acadie Nouvelle : Anthony Doiron
Pelle à la main, ce brave homme est prêt à affronter la tempête. – Acadie Nouvelle : Anthony Doiron

Le Nouveau-Brunswick a eu droit à toute une tempête mercredi. Les précipitations de neige ont débuté dans le Sud-Est vers de 5 h, avant de faire leur chemin jusqu’à la région Chaleur, en passant par Miramichi et la Péninsule acadienne.

Alors qu’elle avait complètement fondu à Moncton suite à la pluie de dimanche, il a fallu moins d’une heure pour que le sol soit recouvert de neige.

Seuls les chasse-neige circulaient allègrement dans les rues de la ville en matinée. Des vents forts, soufflant en rafales jusqu’à 70 km/h, causaient de la poudrerie, rendant les conditions périlleuses pour les automobilistes.

La GRC a multiplié les avertissements sur son compte Twitter, demandant à la population d’éviter tout déplacement à moins d’une urgence.

Plus de 35 accidents mineurs ont tout de même été répertoriés un peu partout dans la province (avant 17 h), dont plus de la moitié était dans la région de Sackville et de Shediac. Rien de sérieux, mais la constable Jullie Rogers-Marsh indique qu’il s’agit d’un rappel aux conducteurs de redoubler de prudence et d’adapter leur conduite aux conditions météorologiques.

«Soyez prudents, diminuez votre vitesse, assurez-vous que vos fenêtres soient bien déblayées, et surtout: ne sortez que si c’est une urgence.»

Rien toutefois pour stopper les amateurs du café Tim Horton. Celui situé au coin du chemin Mill et de l’avenue Elmwood de Moncton était plein à craquer, malgré les voitures qui se sont prises dans la neige au service de commande à l’auto.

Il était tombé plus d’une vingtaine de centimètres sur Moncton, en milieu d’après-midi. Les conducteurs de chasse-neige ont poursuivi leur travail toute la journée.

La tempête a continué son déplacement vers le nord de la province.

Les prévisions font état d’accumulations de 15 à 25 cm de neige et des vents allant jusqu’à 50 ou même 70 km/h, avec des bourrasques encore plus fortes le long des côtes.

Il s’agit d’un système dépressionnaire qui a occasionné une onde de tempête le long des côtes du golfe du Saint-Laurent et du détroit de Northumberland. Un ressac fort et pilonnant sous l’effet des vents forts du Nord associés à ce système.

Environnement Canada a par ailleurs émis des avertissements de niveau élevé de l’eau, de vent de tempête et d’embruns verglaçants pour toute la Péninsule acadienne et la région Chaleur en vigueur pour la journée ainsi que pour la journée et une partie de la nuit.

L’effet combiné des grosses vagues et de l’onde de tempête peut causer des dommages le long de la côte, ainsi que des inondations côtières le long du littoral.