La Voix: le rêve de Travis Cormier se poursuit

Le choix a été unanime: Travis Cormier accède à l’étape des chants de bataille au concours télévisée La Voix.

L’Acadien de Moncton a eu le meilleur sur Jason-Neil Tremblay, de Montréal, dimanche soir.

Accompagné de leur guitare, les deux rockeurs ont fort bien rendu le classique de l’immortel Bob Dylan, Knockin On Heavan Door.

Avant le duel, le jeune homme de Moncton a affirmé que Jason-Neil était devenu un bon ami, mais qu’il allait «essayer de donner» tout ce qu’il pouvait.

Travis Cormier, en pleine possession de ses moyens, a, comme il l’avait fait lors de son audition, il y a près de deux mois, époustouflé les coachs.

À la suite de la prestation de dimanche, Ariane Moffat a déclaré que depuis le début «la magie opère dans mon coeur avec la Travismania».

De son côté, Marc Dupré a dit à Travis «il y a quelque chose dans tes yeux, tu as un regard qui est vrai. On a le goût d’embarquer avec toi», avant de souligner à Jason-Neil Tremblay qu’il avait offert une belle prestation, mais que «Travis, c’est beau, c’est grand».

Pierre Lapointe a noté que l’Acadien avait l’air «super relax», avant de se tourner vers le coach de Travis Cormier, Éric Lapointe, et de lui lancer: «Je suis tellement jaloux, mon salop!»

Le devoir de désigner un gagnant revenait à Éric Lapointe, entraîneur des deux rockers mis en duel. Il a souligné que Travis «a une couleur de voix qui lui est propre».

Sans même consulter le mentor Michel Rivard, le vétéran rocker est monté sur scène et, à l’image d’un arbitre à la boxe, a soulevé le bras de Travis Cormier pour le désigner gagnant.

L’animateur de l’émission, Charles Lafortune, a demandé à l’Acadien ce qu’il souhaitait dire à tous ceux qui l’encouragent, que ce soit dans la rue ou dans les magasins.

«Merci beaucoup, a répondu Travis Cormier. Le soutien est incroyable. C’est un rêve pour moi.»

De retour en coulisse, le jeune homme de Moncton a été accueilli par ses parents. Après l’accolade obligatoire, le père de Travis a dit à son fils qu’il pouvait maintenant «prendre un grand souffle».

La prestation de Travis Cormier a encore une fois enflammé les médias sociaux. Pour un, le journaliste artistique de La Presse, Hugo Dumas, a indiqué sur Twitter que «Travis Cormier est le candidat qui pourrait faire gagner La Voix à l’équipe Éric Lapointe».

Le mot clé #travismania est aussi devenu très en vogue sur le média, dimanche soir.

Travis Cormier et Mélanie Cormier, de Shediac – qui a remporté son duel la semaine dernière – font donc partie de la trentaine de candidats qui sont toujours en lice au concours présenté sur les ondes du réseau TVA.

Après l’étape des champs de bataille (la semaine prochaine), place aux demi-finales, en direct, pour trois semaines. Les participants retenus se qualifieront pour la finale, présentée à la mi-avril. Le gagnant mettra la main sur une bourse de 50 000 $ et succédera au champion de 2015, Kevin Bazinet.