50e d’Atholville: célébrer le passé et sourire à l’avenir

À l’instar de nombreuses autres municipalités néo-brunswickoises, Atholville célèbre cette année son 50e anniversaire d’incorporation. Et on compte bien souligner l’événement en grand.

Le conseil municipal a dévoilé cette semaine les grandes lignes des célébrations de son 50e  anniversaire.

Lors du point de presse, le maire Michel Soucy, a d’emblée tenu à démontrer la riche histoire de sa municipalité, histoire qui va bien au-delà du dernier demi-siècle.

«Le nom de notre municipalité a près de 100 ans. Et bien avant cela, il y avait un village autochtone comptant environ 400 personnes. À l’arrivée des Écossais, ils ont été s’installer de l’autre côté de la rivière et fondé ce que l’on connaît aujourd’hui comme Listuguj», informe le maire.

Cette présence autochtone sera d’ailleurs soulignée dans la programmation par le biais d’enseignement des deux nations, une activité où s’entremêlent contes et danses micmaques et acadiennes.

Fait plutôt inusité: en dépit que la municipalité s’apprête à franchir la cinquantaine, elle n’aura connu que trois maires seulement, soit Michel Soucy (maire actuel), Léonard Doiron (tout premier maire), puis l’indélogeable Raymond Lagacé qui a tenu le fort pendant 41 années.

«Les célébrations de notre 50e se veulent un clin d’oeil à notre passé, notre riche histoire, mais aussi avec un regard dirigé vers notre futur», souligne M. Soucy, précisant que la municipalité vient de prendre passablement d’expansion en annexant les DSL de Saint-Arthur et de Val d’Amour. Des célébrations sont d’ailleurs prévues dans les deux anciens DSL.

«Ça ne fait peut-être pas longtemps qu’ils sont avec nous, mais ils font désormais partie de la vie et du développement de notre municipalité, de notre famille. Ils font donc aussi partie de la fête», dit le maire.

Le coup d’envoi des célébrations sera donné ce vendredi avec la présentation – en collaboration avec la Société culturelle de la Baie des Chaleurs – de l’artiste acadien Shaun Ferguson. Celui-ci sera, pour l’occasion, précédé en première partie par une jeune chanteuse d’Atholville, Samantha Levesque.

D’autres collaborations culturelles du genre seront présentées tout au long de l’année. Ainsi, la municipalité sera l’hôte de la 2e édition du Symposium de dessin et de peinture Baie des Chaleurs (22 au 25 septembre). Un hommage tout particulier sera alors effectué à l’endroit d’un artiste peintre d’Atholville, Calixte Cyr.

Si les célébrations se déroulent toute l’année durant, le gros des festivités aura par contre lieu du 19 au 21 août alors que seront organisées plusieurs activités à teneur communautaire et familiale. Parmi celles-ci, notons une fête gourmande et un banquet où seront honorées 50 personnalités de l’endroit.