L’emploi progresse en avril au Nouveau-Brunswick

Le taux de chômage est demeuré inchangé à l’échelle du pays en avril et demeure à 7,1%. Le Nouveau-Brunswick est par contre l’une des trois provinces où il a connu une baisse.

Les plus récentes données de Statistique Canada ont été dévoilées, vendredi. Ce maintien du taux d’emploi au pays en avril fait suite à une légère hausse en mars.

Le taux d’emploi a progressé au Nouveau-Brunswick, à Terre-Neuve-et-Labrador et en Colombie-Britannique.

Selon les données de Statistique Canada, environ 3900 personnes de plus occupaient un emploi au Nouveau-Brunswick en avril, ce qui a eu pour effet de réduire de 0,6 % le taux de chômage (9,6 %).

Malgré la hausse enregistrée, ce sont 4500 personnes de moins qui avaient un emploi au Nouveau-Brunswick par rapport à avril 2015.

L’Alberta a été la province la plus durement frappée au pays avec environ 21 000 emplois qui ont été perdus le mois dernier. À l’inverse, 13 000 personnes de plus avaient un travail en Colombie-Britannique.

Par rapport à avril 2015, 144 000 personnes de plus avaient un emploi à temps plein ou partiel au Canada. Du même coup, les heures travaillées ont augmenté de 0,9 %.

Au pays, la hausse du nombre d’emplois a été perçue dans les secteurs du commerce en gros et de détail (+27 000) ainsi que les services d’hébergement et restauration (+22 000).

En revanche, le nombre d’emplois a notamment chuté dans le secteur de la transformation (-17 000), les services aux entreprises, aux bâtiments et de soutien (-16 000) les ressources naturelles (-7800) et l’agriculture (-7000).

Fait à souligner, ce sont plus de 52 000 emplois qui ont été perdus dans le secteur de la transformation depuis décembre 2015, principalement en Alberta.

Le nombre de travailleurs autonomes a légèrement diminué en avril alors que le nombre d’employés dans les secteurs public et privé a peu varié.

Le taux d’emploi est pratiquement demeuré inchangé dans les différents groupes démographiques.

Par contre, les aînés continuent de retourner sur le marché du travail. Les récentes données de Statistique Canada démontrent que 133 000 personnes de plus de ce groupe d’âge (+ 3,8%) occupaient un emploi en avril 2016 par rapport à 12 mois plus tôt, ce qui maintien une tendance observée depuis quelques années.